Le fonds Olivier Messiaen entre à la BNF | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 03.02.2016 à 14h45 (mis à jour le 03.02.2016 à 15h03) Patrimoine

Le fonds Olivier Messiaen entre à la BNF

Olivier Messiaen - Photo DR

La Bibliothèque nationale de France accueille l’ensemble des manuscrits, archives, partitions, disques, livres, objets et photographies rassemblés par le compositeur et son épouse, Yvonne Loriod-Messiaen, dans leur appartement parisien.

La Fondation Olivier Messiaen a confié à la Bibliothèque nationale de France (BNF) l’ensemble des manuscrits, archives, partitions, disques, livres, objets et photographies rassemblés par le compositeur, disparu en 1992, et son épouse, la pianiste Yvonne Loriod-Messiaen, décédée en 2010, et qui étaient conservés dans leur appartement parisien. Ce sont en tout près de deux cent cinquante mètres linéaires de documents qui vont rejoindre les départements de la Musique et de l’Audiovisuel de la BNF.
 
Le fonds Messiaen sera mis progressivement à la disposition des chercheurs, musiciens et mélomanes du monde entier. Il est constitué des manuscrits autographes des œuvres d’Olivier Messiaen depuis les années trente, qui viennent rejoindre ceux déjà déposé à la BNF par le compositeur lui-même puis par son épouse après 1992. On y trouve en particulier tous les documents de travail concernant ses compositions majeures que sont Quatuor pour la fin du Temps ou Vingt regards sur l’Enfant Jésus.
 
Cet ensemble comprend également les livres en relation avec ses sujets de prédilection tels que la spiritualité franciscaine, l’ornithologie et l’Extrême-Orient, les sources de son activité pédagogique au Conservatoire de musique de Paris, sa correspondance depuis les années 60, ainsi que tous ses agendas dans lesquels on peut suivre au jour le jour l’ampleur de ses activités. On trouve également dans ce fonds les différentes générations de magnétophones qui lui ont servi à enregistrer le chant des oiseaux.
 
Certaines pièces de mobilier rejoindront quant à elles la maison de Petitchet, en Isère, où vécut également Olivier Messiaen, et qui deviendra en 2016 un lieu d’accueil pour les artistes.
close

S’abonner à #La Lettre