Le Grand Boum de Blois pour Emmanuel Lepage | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 26.11.2018 à 16h16 (mis à jour le 26.11.2018 à 17h00) Bande dessinée

Le Grand Boum de Blois pour Emmanuel Lepage

Emmanuel Lepage, lors du festival de la BD de Chambéry en 2005. - Photo WIKIMEDIA COMMONS

La 35e édition du festival BD Boum à Blois a récompensé l’auteur pour l’ensemble de son œuvre, dimanche 25 novembre.

Le dessinateur et scénariste Emmanuel Lepage a reçu, dimanche 25 novembre, le Grand Boum-Ville de Blois qui récompense un auteur pour l’ensemble de son œuvre à l’occasion du festival BD Boum de Blois (Loir-et-Cher). Il succède à René Pétillon.
 
Né en 1966 à Saint-Brieuc (Côtes d’Armor), Emmanuel Lepage s’est fait connaître pour ses publications inspirées de ses voyages. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages depuis sa première série Kelvinn (deux tomes aux éditions Ouest-France, 1987-1988), il a récemment publié Ar-Men (Futuropolis, 2017), récit du plus inaccessible phare breton surnommé "l’Enfer des enfers", Les voyages d’Ulysse, réalisé en collaboration de Sophie Michel et René Follet (Daniel Maghen, 2016, Grand Prix de la critique ACBD) ou encore La Lune est blanche (Futuropolis, 2014), bande dessinée retraçant une expédition au pôle Sud avec son frère François Lepage, photographe du livre Ombres claires. Les deux titres sont réunis dans le coffret Antarctique (Futuropolis, 2015).
On lui doit aussi La terre sans mal (Dupuis, 1999, prix Canal BD, Eléphant d'or à Chambéry), Muchacho (Dupuis, 2004, Elephant d'or à Chambéry, Prix d'excellence aux Japan Media Arts à Tokyo) et Un printemps à Tchernobyl (Futuropolis, 2012, Prix du meilleur album étranger en Corée du sud, meilleure BD de l'année selon Lire).
 
Six autres prix ont été remis à l'occasion du festival.

Le Prix Jacques Lob a été attribué à Kris pour l'ensemble de son œuvre tandis que Fabien Toulmé a reçu le Prix Région Centre-Val-de-Loire pour son album L’Odyssée d’Hakim (Delcourt).
Le Prix Ligue de l’enseignement 41 pour le jeune public a récompensé le premier tome de la série La boîte à musique, écrite par Carbone et dessinée par Gijé (Dupuis).
Par ailleurs, le Prix Conseil départemental de Loire-et-Cher a été remis à Joris Chamblain et Anne-Lise Nalin pour leur album Journal d’un enfant de Lune (Kennes).
Le Prix Nouvelle République a quant à lui distingué Le pouvoir de la satire de Fabrice Erre et Terreur graphique (Dargaud).
Enfin, la Bourse Tremplin Caisse d’Epargne, remise à un auteur en voie de professionnalisation, a distingué Nicolas Gomès pour L’auberge aux mille nuages.
close

S’abonner à #La Lettre