Le Grand prix Palatine du roman historique décerné à Patrick Rambaud | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 02.04.2015 à 19h17 Prix

Le Grand prix Palatine du roman historique décerné à Patrick Rambaud

Patrick Rambaud - Photo JEAN-FRANÇOIS PAGA/GRASSET

L’auteur, lauréat du prix Goncourt et du Grand prix du roman de l’Académie française en 1997, est couronné pour Le maître, publié chez Grasset.

Soutenu par la Banque Palatine, le Grand prix Palatine du roman historique, doté de 5 000 euros, distingue chaque année depuis 2008 un roman pour sa rigueur historique, la qualité de son écriture et l’originalité de son intrigue.

Jeudi 2 avril, lors d’une soirée donnée aux Archives nationales de France situées hôtel de Soubise, Paris 3e, le Grand prix Palatine 2015 a été remis à Patrick Rambaud pour Le maître, paru le 2 janvier chez Grasset. L’ouvrage dresse le portrait de Tchouang-Tseu, fils du surintendant de l’empereur chargé “des présents et des cadeaux” dans la Chine du Ve siècle avant J.-C., devenu l’un des plus grands penseurs chinois et qui a donné son nom à l’un des livres fondateurs du taoïsme.

Le jury du Grand prix Palatine du roman historique, créé et organisé par Floryse Grimaud, se compose de Stéphane Bern, Philippe Bertrand, Arnaud Blandin, Irène Frain, Floryse Grimaud, Karin Hann, Jean-Marc Léri, Pascal Ory, Daniel Picouly, Jacques de Saint Victor et Philippe Vallet. Jeudi soir, un hommage a été rendu à Jacques Chancel en présence de son épouse, Martine Chancel. L’écrivain et journaliste disparu le 22 décembre dernier était membre du jury du Grand prix Palatine depuis sa création.

La sélection 2015 comportait quatre autres titres :
Berezina, de Sylvain Tesson (Guérin)
Evariste, de François-Henri Désérable (Gallimard)
La part des flammes, de Gaëlle Nohant (Héloïse d’Ormesson)
Les amants de Coyoacan, de Gérard de Cortanze (Albin Michel)

Patrick Rambaud succède à Patrick Grainville, lauréat 2014 pour Bison (Seuil).

Auteur cité (1)

Article lié (1)

close

S’abonner à #La Lettre