GRAND PRIX DES LIBRAIRIES 2022

[Le libraire de l’année] Simon Roguet, engagé dans ses choix (1/5)

Simon Roguet, gérant de la librairie M'Lire à Laval, membre du réseau de librairies jeunesse Sorcières. - Photo Simon Roguet

[Le libraire de l’année] Simon Roguet, engagé dans ses choix (1/5)

Pour la troisième année, Livres Hebdo invite ses lecteurs à élire le « libraire de l’année » parmi cinq sélectionnés et présentés par la rédaction. Aujourd’hui Simon Roguet, de la librairie M’Lire à Laval.

Par Fanny Guyomard,
Créé le 29.05.2022 à 17h27

Enfant, il n’était pas porté sur les livres, « à part quelques BD ». Depuis 2021, Simon Roguet, 45 ans, gère la librairie M’Lire à Laval (Mayenne) avec trois associés.

Premier déclic en 3e, quand son professeur de français lui fait découvrir Stephen King et George Orwell. Deuxième déclic à la faculté d’histoire d’Angers. « Un ami m’a mis entre les mains James Ellroy, et là, je me suis à lire beaucoup beaucoup et de tout. »

Il se destinait à l’édition mais choisit la librairie de sa ville d’enfance. Il se trouve vite confronté à la vingtaine de cartons de nouveaux livres quotidiens, avec une vingtaine de volumes par carton. « Il faudrait que chaque libraire et chaque éditeur se demande si tel livre est vraiment indispensable », prône-t-il alors, en achetant par exemple en compte ferme chez un éditeur, ce qui lui permet de décider quels exemplaires il veut recevoir exactement.

« Le libraire est libre dans sa librairie », résume-t-il, tout en reconnaissant la difficile application de sa philosophie : « nous avons trop de choix à faire entre des livres de qualité ! »

Le voilà donc sélectionneur et médiateur. Lui qui voulait un temps devenir moniteur sportif intervient auprès de collégiens et lycéens participant à son prix T’m Lire, qui fêtait sa 7e édition cette année. Simon Roguet co-organise aussi le prix littéraires 9-12 ans du CNLJ. « J’ai du mal à dire non, donc je suis pas mal sollicité », sourit le membre du comité de sélection des Petits champions de la lecture depuis deux ans. Des éditeurs lui demandent également de présenter des ouvrages de leur rentrée. Il publie par ailleurs des vidéos et podcasts intitulés Onlikoinou.

Et pour se mettre à la page, il s’entoure de deux apprentis. « Ils nous transmettent ce qu’être libraire aujourd’hui ». Réponse : « engagé dans ses choix ».

Les nommés du Prix spécial du libraire de l’année 2022

Les dernières
actualités