Le livre numérique représente 3 % du marché au Japon

Le livre numérique représente 3 % du marché au Japon

Le Flepia japonais, livre électronique en couleurs ©Fujitsu

Le livre numérique représente 3 % du marché au Japon

Les éditeurs japonais avancent très prudemment sur le marché du livre numérique, selon un rapport de l'Idate au ministère de la Culture.

Par Hervé Hugueny,
avec hh Créé le 15.04.2015 à 19h12

“Le marché du livre numérique japonais est le plus ancien et le plus développé au monde à l'heure actuelle. Il pèse 3 % du marché total de l'édition en 2009 et se caractérise par la lecture sur le téléphone mobile, principalement de mangas. Faute de contenus attractifs disponibles en version numérique, les perspectives de croissance interne sont limitées, les éditeurs préférant valoriser leur catalogue sur les marchés étrangers”, explique Vincent Bonneau, responsable du département Internet au sein de l'Idate, cabinet de conseil et d'études spécialisé dans les télécommunications, l'Internet et les médias.

Les éditeurs japonnais avancent très prudemment sur le marché du livre numérique, craignant de perdre les recettes des versions papier et de l'exportation, qui assurent encore l'essentiel de leur activité.

L'Idate présentera au Salon du livre les conclusions d'une étude commandée par le ministère de la Culture sur les principaux marchés étrangers du livre numérique.

Le cabinet a remporté l'appel d'offres concernant le Japon, les Etats-Unis (pour lesquels seuls les chiffres 2008 sont pour le moment disponibles) et le Canada.

Le Royaume-Uni et l'Allemagne sont analysés par le Media Consulting Group, société de conseil spécialisée dans l'industrie des médias, du cinéma et de la communication, tandis que Françoise Benhamou, économiste spécialiste du livre et de la culture, responsable du Centre d'économie de Paris-Nord (université de Paris 13), est chargée de l'étude du marché français.
15.04 2015

Auteurs cités

Les dernières
actualités