Le livre pèse de moins en moins dans l'économie française | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 22.01.2018 à 14h00 Etude

Le livre pèse de moins en moins dans l'économie française

Photo OLIVIER DION

Entre 1995 et 2016, le poids du secteur du livre dans l'ensemble de l'économie française est passé de 0,15% à 0,12%.

En 2016, le secteur du livre a pesé pour 0,12% de l'ensemble de l'économie française, selon le rapport "Le poids économique direct de la culture en 2016" publié le 16 janvier par le département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS) du ministère de la Culture. Le livre affiche une diminution de 0,03 point par rapport à 1995 où il pesait pour 0,15% de l'économie française.
 
Dans le seul périmètre de la culture, le constat est le même. D'un poids de 6,4% dans l'économie culturelle en 1995, le livre est tombé à 5,5% (-0,9 points). Cette perte de vitesse s'explique notamment par l'essor de l'audiovisuel (+ 4,2 points entre 1995 et 2016) et du spectacle vivant (+3,7 points).
 
En valeur, le marché du livre est pourtant stable
 
Le poids du livre est de 2,5 milliards d'euros constants en 2016. Un chiffre stable par rapport à l'année précédente et même en augmentation par rapport à 1995 (2,1 milliards d'euros). Pour autant, "la comparaison avec les chiffres de 2008 montre que la plupart des branches culturelles n'ont pas retrouvé leur niveau d'avant la crise" et le livre affiche un taux de croissance annuel négatif (-2,3%).
 
Le poids économique de la culture en 2016 "s'élève à 44,5 milliards d'euros et représente 2,2 de l'économie française", selon le rapport du ministère de la Culture. Son taux de croissance est de 0,6% alors que la croissance de l'économie française a augmenté de 1,6% en 2016. Le rapport souligne que le poids relatif de la culture dans l'économie française est "en baisse continue" depuis 2003. Une diminution principalement due aux "crises structurelles" rencontrées par les secteurs de la presse et du livre: évolution des pratiques d'achat et de lecture, et développement des technologies numériques.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre