Patrimoine

Le manuscrit de Nadja entre à la BNF

Le manuscrit de Nadja entre à la BNF

Classé Trésor national en février 2016, le manuscrit autographe du chef-d’œuvre d’André Breton rejoint les collections de la Bibliothèque nationale de France.

Par Véronique Heurtematte ,
Créé le 01.03.2017 à 15h58 ,
Mis à jour le 03.03.2017 à 10h20

Acquis avec l’aide de mécènes et du Fonds du patrimoine, le manuscrit autographe de Nadja d’André Breton entre dans les collections de la Bibliothèque nationale de France (BNF).
 
Texte majeur du mouvement surréaliste et de la littérature du XXe siècle, publié en 1928, le chef-d’œuvre d’André Breton a été classé Trésor national en février 2016.
 
"C’est le manuscrit d’une œuvre mythique qui rejoint les collections nationales, cette merveilleuse variation sur l’amour et l’expression sensible du hasard objectif, cher à Breton”, se réjouit Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France.
 
D'Henry-Louis Mermod à la BNF

André Breton avait offert son manuscrit à l’éditeur suisse Henry-Louis Mermod, dans la famille duquel il est resté pendant 70 ans avant d’entrer dans la collection de Pierre Bergé, puis d’être acquis par la BNF.
 
Le manuscrit est composé de 34 feuillets annotés par l’auteur. Il contient sept photographies légendées à la main par André Breton et quatre documents autographes signés Léona Delcourt, la jeune femme qui aurait inspiré le personnage de Nadja.
 
Le département des manuscrits de la BNF possède déjà deux textes majeurs d’André Breton : Champs magnétiques (1919) et Vases communicants (1932).

Les dernières
actualités