manifestation

Le Marché de la poésie bouscule sa programmation

Photo MARCHÉ DE LA POÉSIE

Le Marché de la poésie bouscule sa programmation

La 38e réunion annuelle des éditeurs de poésie, prévue du 21 au 25 octobre, Place Saint-Sulpice à Paris, sera consacrée au sauvetage du livre et de la lecture.

J’achète l’article 1.50 €

Par Nicolas Turcev,
Créé le 19.05.2020 à 16h38,
Mis à jour le 19.05.2020 à 17h00

Branle-bas le combat chez les défenseurs de la poésie. Les organisateurs du 38e Marché de la poésie, prévu du 21 au 25 octobre prochains, bousculent leur programmation et annoncent une édition spéciale "pour le livre et la lecture". Exit le traditionnel pays invité par les éditeurs lyriques à participer à ce rendez-vous commerçant et professionnel sur les dalles de la Place Saint-Sulpice. Le président de la manifestation, Yves Boudier, souhaite cette année "contribuer à aider les sinistrés du confinement" que sont les maisons d'édition.

"Les métiers de la culture et de l'art, et l'édition en particulier, sont parmi ceux qui ont subi de plein fouet les plus dramatiques conséquences de la mise en pause de l'activité de notre pays, écrit le responsable dans un communiqué. La poésie, parent pauvre de l'édition, la plus vulnérable, se retrouve naturellement encore plus malmenée. En 2020, face à la menace de disparition de nombreuses maisons d'édition et de librairies, le Marché de la poésie se devait de réagir par un geste fort."

Les maisons françaises pourraient perdre entre 20% et 40% de leur chiffre d'affaires sur l'année 2020 selon un sondage du Syndicat national de l'édition dévoilé par Livres Hebdo. Les petites structures, dont font partie un bon nombre d'éditeurs de poésie, sont les plus menacées par de potentielles fermetures dans les prochains mois.

Yves Boudier souhaite que survienne "un sursaut vital et national en faveur du livre et de la lecture". "Tous les amoureux de littérature devront répondre présents à ce rendez-vous de l'automne, enjoint le président du Marché de la poésie. Chacun doit se convertir plus que jamais en militant de la littérature et de la poésie."

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités