Etude

Le marché du livre jeunesse résiste à la crise

Adolescent dans sa chambre - Jeune lecteur - Lecture jeunesse - Photo OLIVIER DION - ©OLIVIER DION - OLIVIER DION

Le marché du livre jeunesse résiste à la crise

Avec un chiffre d'affaire en hausse et une production en baisse entre novembre 2019 et octobre 2020, notamment grâce à la notoriété durable de certains héros, la littérature jeunesse, selon l'étude GFK, ne connaît pas (trop) la crise.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 02.12.2020 à 17h26,
Mis à jour le 02.12.2020 à 18h25

A l'occasion du Salon de Montreuil, les experts GfK ont compilé les données clés du marché de l'édition Jeunesse, à fin octobre 2020. Le marché, qui comprend la BD, les romans et les livres illustrés pour la jeunesse, a généré 737M€ de chiffre d'affaire sur un an, soit une légère hausse de 1,4%, "dans le contexte troublé de 2020". Les Français ont plébiscité le genre et acheté plus de 83,3 millions d’exemplaires à l’attention des jeunes lecteurs (-0,6%). Cela représente plus d'une vente de livre sur quatre en France.

"La fermeture des points de ventes au premier semestre a impliqué des reports de parution, le marché a donc accueilli moins de nouveautés cette année (-10%). Cependant, celles-ci rencontrent le même succès en termes de niveaux de ventes, commente Paul-Antoine Jeanton, consultant Livre GfK. En novembre, le marché de la jeunesse, comme beaucoup d’autres, a fortement subi le second confinement, les chiffres de décembre seront encore plus décisif que d’habitude. Cette année est imprévisible mais on peut rester optimiste." Noël représente toujours 15% des ventes annuelles.

La production s'est contractée avec 12800 nouveautés (-1500 titres) entre novembre 2019 et octobre 2020.

Les héros d'hier et d'aujourd'hui

Côté genre, les Albums illustrés, les Romans 8-12 ans et BD contemporaines représentent près de la moitié des exemplaires vendus cette année. Les albums dominent le marché avec 17,7M d'exemplaires vendus, devant les romans 8-12 ans (12,3M), la BD jeunesse contemporaine (9,1M), les livres "Première lecture" (5,3M), les livres pour adolecents (5,2M) et la BD jeunesse patrimoniale (4,3M).

Si l'inusable Astérix, avec La fille de Vercingétorix, domine le classement en BD jeunesse, la série Mortelle Adèle occupe cinq des dix meilleures ventes de la période. Pour les livres illustrés, l'agenda Harry Potter fait la course en tête. Le sorcier domine aussi le poche jeunesse (avec sept livres dans le Top 10). En grand format, le roman jeunesse peut compter sur ses héros, avec, dans l'ordre, les nouveaux opus de Hunger Games, La Passe-miroir et Twilight, et le premier tome de ... Mortelle Adèle.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités