Le Médicis à Jean-Marie Blas de Roblès

Le Médicis à Jean-Marie Blas de Roblès

Médicis 2008 : Laure Leroy (Zulma) et Jean-Marie Blas de Roblès © Olivier Dion

Le Médicis à Jean-Marie Blas de Roblès

La présidente du Médicis a fait jouer sa double voix en faveur de Là où les tigres sont chez eux de Jean-Marie Blas de Roblès (Zulma).

Par Marie-Christine Imbault,
avec mci Créé le 15.04.2015 à 20h04

Le prix Médicis a été attribué à Jean-Marie Blas de Roblès pour Là où les tigres sont chez eux (Zulma) au quatrième tour par six voix contre cinq à Jean-Paul Enthoven (Ce que nous avons de meilleur, Grasset), la présidente Anne Wiazemsky ayant fait jouer sa double voix.

Jean-Marie Blas de Roblès a déja obtenu le prix du Roman Fnac et le prix Jean-Giono. C'est la première fois que les éditions Zulma, distribuées par Volumen, remportent un des cinq grands prix d'automne. Elles ont cependant obtenu cette année le grand prix des Lectrices de Elle et le grand prix du Public du Salon du livre.

Avec déjà 23 000 exemplaires sortis, Là où les tigres sont chez eux a immédiatement fait l'objet d'un retirage de 45 000 exemplaires supplémentaires à l'annonce du Médicis.

Le prix Médicis étranger est allé à Alain Claude Sulzer pour Un garçon parfait (Jacqueline Chambon) au deuxième tour par six voix contre quatre à Denis Johnson (Arbre de fumée, Christian Bourgois).

Le prix Médicis essai a couronné Cécile Guilbert pour Warhol Spirit (Grasset) au deuxième tour par six voix contre quatre à Elisabeth de Fontenay (Sans offenser le genre humain, Albin Michel).

Les dernières
actualités