Proclamation

Le palmarès des Prix de la Fondation Prince Pierre de Monaco 2020

Les lauréats des prix littéraires de la Fondation Prince Pierre de Monaco 2020 - Photo FONDATION PRINCE PIERRE DE MONACO / MANUEL VITALI

Le palmarès des Prix de la Fondation Prince Pierre de Monaco 2020

Le conseil littéraire a couronné Christian Bobin pour l'ensemble de son œuvre. La Bourse de la Découverte, destinée à un primoromancier, a été attribuée à Salomé Berlemont-Gilles pour Le premier qui tombera, publié chez Grasset.

Par Isabel Contreras,
Créé le 13.10.2020 à 21h30,
Mis à jour le 14.10.2020 à 10h00

Présidé par son Altesse Royale la Princesse de Hanovre, le conseil littéraire de la Fondation Prince Pierre de Monaco a remis, mardi 13 octobre, ses prix littéraires à l’opéra de Monte-Carlo, à Monaco.

L'écrivain Christian Bobin a reçu le prix littéraire Prince Pierre de Monaco, doté de 25000 euro, pour l'ensemble de son œuvre. Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, il a été salué pour "ses premiers textes, marqués par leur brièveté et se situant entre l’essai et la poésie" mais aussi pour ses succès, tel Le très-Bas, consacré à Saint François d’Assise et publié en 1992 chez Gallimard. Sa dernière publication, Du feu sous la cendre (Palais), est parue le 2 octobre. Des textes de l'auteur accompagnent ce recueil de photographies où apparaissent des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, prises dans une unité de soins spécialisée.

Parallèlement, la bourse de la Découverte, dotée de 12000 euros par la Fondation Princesse Grace, a été décernée à Salomé Berlemont-Gilles pour Le premier qui tombera, publié en janvier chez Grasset. Dans ce premier roman, le lecteur suit Hamadi, 11 ans, qui arrive à Paris avec sa famille. Ils ont fui la Guinée et les diplômes du père, chirurgien, ne valent rien en France, marquant le début de leur déclassement social. Le garçon fait de mauvaises rencontres et tombe dans la petite délinquance. On le retrouve quarante ans plus tard, alcoolique et sur le point d'être interné à la demande de ses frères et sœurs.

En parallèle, le Coup de cœur des lycéens, doté de 6000 euros, est revenu à Mathieu Palain pour Sale gosse, paru en 2019 chez l'Iconoclaste.

Enfin, Hélène Cixous s'est vue remettre le Prix de la Principauté pour l'ensemble de son œuvre philosophique. Décerné par les Rencontres philosophiques de Monaco, cette distinction honore une vie d'écriture en philosophie, "une œuvre singulière qui a ouvert des voies inédites dans le domaine de la philosophie et engagé des approches différentes de la science, de la politique, de la théologie, de l'histoire, de l'anthropologie, de l'éthique ou de la psychanalyse".

Le conseil littéraire des prix littéraires de la Fondation Prince Pierre de Monaco se compose de Jean Clair, Hélène Carrère d'Encausse, Dany Laferrière, Marc Lambron, Amin Maalouf, Jean-Marie Rouart, Jean-Christophe Rufin, Frédéric Vitoux, Tahar Ben Jelloun, Philippe Claudel, Paule Constant, Marie-Claire Blais, François Debluë et Alain Mabanckou. Les membres honoraires sont René de Obaldia, Pierre Rosenberg et Antoine Maillet.  La Fondation a rendu hommage à deux membres disparus cette année: Jacques de Decker et Jean-Loup Dabadie.

En 2019, Linda Lê a été récompensée par le prix littéraire tandis que la bourse de la Découverte a distingué Grégory Le Floch pour son premier roman, Dans la forêt du hameau de Hardt, publié aux éditions de l'Ogre.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités