Proclamation

Le prix de la Littérature arabe revient à Mohammed Hasan Alwan

Mohammed Hasan Alwan

Le prix de la Littérature arabe revient à Mohammed Hasan Alwan

Le prix de la Littérature arabe 2015, créé par l'Institut du monde arabe et la Fondation Jean-Luc Lagardère, est décerné à Mohammed Hasan Alwan pour Le Castor (Seuil). 

Par Pierre Georges,
Créé le 30.09.2015 à 15h10,
Mis à jour le 30.09.2015 à 16h00

la troisième édition du Prix de la Littérature arabe récompense cette année l'écrivain saoudien Mohammed Hasan Alwan, pour son roman Le Castor (Seuil).

Mohammed Hasan Alwan, né à Riyad en 1979, vit aujourd'hui à Ottawa (Canada). Outre Le Castor ("Al-Qundus" en arabe), il est l'auteur de trois autres romans : Saqf alKifâya en 2002, Sophia en 2004 et Tawq at-tahâra en 2007 tous parus chez Dar al Saqi à Beyrouth. Seul Le Castor a été traduit en français. 

Six autres romans avaient été retenus par le comité de lecture et soumis au jury, présidé par Pierre Leroy, Co-gérant de Lagardère SCA, et composé de personnalités des arts et de la culture ainsi que de spécialistes du monde arabe tels que Mahi Binebine, Jean-Pierre Elkabbach, Gilles Gauthier ou encore Mustapha Bouhayati. 

Ce prix, créé par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l'Institut du monde arabe, et doté d'un montant de 10 000 €, récompense depuis 2013 un écrivain ressortissant d'un pays membre de la Ligue Arabe et auteur d'un ouvrage écrit en français ou traduit de l'arabe vers le français. Il sera remis le 14 octobre par Jack Lang, à l'occasion d'une cérémonie à l'Institut du monde arabe. 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités