Le prix de la Page 111 pour Sophie Divry | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 12.10.2018 à 11h56 (mis à jour le 15.10.2018 à 10h25) Proclamation

Le prix de la Page 111 pour Sophie Divry

Photo BRIGITTE BOUCHARD

La romancière a reçu le prix le 11 octobre à 23 heures pour son roman Trois fois la fin du monde.

A 23 heures, le 11 octobre, Charles Recoursé a annoncé que le prix de la Page 111, édition 2018, était décerné à Sophie Divry pour Trois fois la fin du monde. L'auteure était absente, retenue à Lyon "suite à un dégât des eaux".
  Lors de la lecture de la page 111 sur la péniche Grande Fantaisie (Paris 19e) et en direct sur Radio Nova, les jurés ont ainsi réagi: "Une page magnifique. Un bel ennui agréable sauvé par l'apparition d'un mouton" dit Victor Pouchet. Marguerite Demoëte "éprouve un très grand atttrait pour cet ennui de l'automne, salue la structure en trois parties, le faux lyrisme". Pour François Perrin, "c'est du racolage tant cette 111 est parfaite : page fermée, trois histoires différentes. Pour Bertrand Guillot, c'est proche de la perfection."

Trois fois la fin du monde, paru chez Noir sur blanc, dans la collection "Notabilia", est paru en août. Il est dans la première sélection du prix Wepler - Fondation La Poste et finaliste du prix Landerneau des lecteurs. Sophie Divry raconte l'histoire de Joseph Kamal, emprisonné après une cavale avec son frère terminée tragiquement. Il
échappe à ses tortionnaires après une explosion nucléaire d'un type inconnu, et tente de survivre en errant dans des maisons abandonnées. Commence alors pour lui une nouvelle vie marquée par un retour à la nature et par la lutte contre sa propre déchéance.

Les autres livres sélectionnés pour le prix de la Page 111 étaient:
  • Emmanuelle Bayamack-Tam - Arcadie (P.O.L)
  • Bruce Bégout - Le sauvetage (Fayard)
  • Anne-Marie Garat - Le Grand Nord-Ouest (Actes Sud)
  • Fabienne Jacob - Un homme aborde une femme (Buchet-Chastel)
  • Michel Jullien - L'île aux troncs (Verdier)
  • Valérie Manteau - Le Sillon (Le Tripode)
  • Thierry Montoriol - Le roi chocolat (Gaïa)
  • Boualem Sansal - Le train d'Erlingen (Gallimard)
  • Abnousse Shalmani - Les exilés meurent aussi d'amour (Grasset)
  • Philippe Vasset - Une vie en l'air (Fayard)
close

S’abonner à #La Lettre