Le prix des lecteurs L'Express - BFMTV 2017 décerné à Didier Decoin | Livres Hebdo

Par Clotilde Ravel, le 08.06.2017 à 13h02 (mis à jour le 08.06.2017 à 14h06) Prix

Le prix des lecteurs L'Express - BFMTV 2017 décerné à Didier Decoin

Photo PHOTO BENJAMIN DECOIN

Le romancier a été récompensé pour Le Bureau des jardins et des étangs, paru chez Stock.

Le jury du prix des lecteurs L'Express - BFMTV, présidé cette année par Amélie Nothomb et composé de dix passionnés de lecture, a été attribué le 7 juin à Didier Decoin, pour Le Bureau des jardins et des étangs, paru en janvier chez Stock. Le lauréat a été récompensé lors d'une cérémonie à la Bibliothèque nationale de France, où il a reçu le trophée des mains d’Amélie Nothomb, en présence de Guillaume Dubois, directeur de L’Express et d’Hervé Béroud, directeur général de BFMTV.

Douze livres étaient en compétition pour ce prix, parmi lesquels Philippe Besson, avec Arrête avec tes mensonges, Eric Neuhoff avec Costa Brava ou encore Philippe Djian avec Marlène.

Plongée dans le Japon du XIIe siècle

Prix Goncourt en 1977 pour John l'Enfer (Seuil), qui retrace la trajectoire d'un personnage éponyme, un Cheyenne laveur de vitre dans un paysage new-yorkais à l'agonie, Didier Decoin délaisse avec Le Bureau des jardins et des étangs les décors américains pour ceux du Japon médiéval.

Le roman retrace l'histoire de Miyuki, jeune veuve d'un vieux pêcheur virtuose dans l'art d'attraper les carpes. Après la mort de son mari Katsuro, la jeune femme doit traverser l'archipel sur un chemin semé d'embûches et de maléfices pour continuer à livrer le précieux poisson à l'empereur, dans la capitale. Sur le chemin, elle croise des brigands, une mère maquerelle aux lèvres vertes, et fait face à des éléments déchaînés : incendie, tremblement de terre, orages...

Dans son avant-critique, Jean-Claude Perrier écrivait à propos du roman: "Avec une érudition impressionnante, un vrai souffle romanesque et une sensualité païenne, Didier Decoin nous emporte dans un grand roman d’aventures façon Dit du Genji." 

Didier Decoin succède à Marc Victor, co-créateur de la série Kaboul Kitchen, couronné l'an dernier pour son premier roman, Le bout du monde (JC Lattès).

close

S’abonner à #La Lettre