Le prix des libraires de Nancy et du "Point" 2018 pour Pauline Delabroy-Allard | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 30.08.2018 à 13h20 (mis à jour le 31.08.2018 à 10h33) Proclamation

Le prix des libraires de Nancy et du "Point" 2018 pour Pauline Delabroy-Allard

Pauline Delabroy-Allard - Photo DELPHINE CHANET

L'auteure a été recompensée pour Ça raconte Sarah (Minuit), un roman déjà salué par la critique en cette rentrée littéraire.

Le prix des Libraires de Nancy et des journalistes du Point 2018 a été décerné à Pauline Delabroy-Allard pour son premier roman, Ça raconte Sarah, à paraître le 6 septembre chez Minuit, a annoncé, jeudi 30 août, l'hebdomadaire. Le roman a aussi reçu aujourd'hui le prix Envoyé par La Poste.

Ça raconte Sarah relate une histoire d'amour furieux entre deux femmes. "Dans la passion, elles se révèlent à elles-mêmes et se perdent à la fois. Elle s'épuisent, aussi. Car Sarah est une tornade et un vampire", explique dans son avant-critique Véronique Rossignol (LH 1183). "L'écriture ardente sans être exaltée" de Pauline Delabroy-Allard a déjà séduit la critique en cette rentrée littéraire. La primoromancière a également reçu le prix "Envoyé par La Poste" et se maintient en lice pour le prix, également nancéien, Stanislas.

Le jury du prix des Libraires de Nancy et des journalistes du Point a généralement de très bonnes intuitions puisqu'il a prédit trois fois d'affilée le futur Goncourt : en 2015, Mathias Enard pour Boussole (Actes Sud), en 2014,  Lydie Salvayre avec Pas pleurer (Seuil) et, en 2013, Pierre Lemaitre pour Au revoir là-haut (Albin Michel).
  Ce prix sera remis le samedi 8 septembre à 11h00 sur le Forum littéraire France Bleu-Ville de Nancy au cours de la 40e édition du Livre sur la place.
L'année dernière, Alice Zeniter avait reçu le prix nancéien pour L'art de perdre (Flammarion). Si elle n'a pas obtenu le Goncourt, elle s'est vu décerner le Goncourt des Lycéens, reconnu pour son pouvoir de prescription.
 
close

S’abonner à #La Lettre