Proclamation

Le prix du livre européen 2020 pour le Slovaque Pavol Rankov

Pavol Rankov

Le prix du livre européen 2020 pour le Slovaque Pavol Rankov

Le jury du 14e Prix du livre européen a couronné le roman C'est arrivé un premier septembre (Gaïa), et décerné une mention spéciale à Kapka Kassabova pour Lisière (Marchialy). 

Par Marine Durand,
Créé le 09.12.2020 à 19h29,
Mis à jour le 10.12.2020 à 11h28

Réunis mercredi 9 décembre à l'institut Jacques Delors, à Paris, les jurés du 14e Prix du livre européen ont récompensé l'auteur slovaque Pavol Rankov pour son roman C'est arrivé un premier septembre, paru en mars 2019 aux éditions Gaïa. Les 13 journalistes européens membres du jury, qui était présidé cette année par l'actrice Carole Bouquet, ont salué "une excellente contribution au travail de mémoire et à l’examen de conscience non seulement des populations de l’ancien bloc soviétique, mais de toute l’Europe".

C'est arrivé un premier septembre, traduit du slovaque par Michel Chasteau à l'occasion de Livre Paris 2019, qui avait la ville de Bratislava pour invitée d'honneur, raconte l'histoire de trois amis, Peter, Jan et Gabriel, respectivement hongrois, slovaque et juif, qui se rejoignent le 1er septembre 1938 à la piscine de Levice, en Slovaquie, pour gagner le coeur de la belle Maria. On suit leur destin jusqu'en 1968, tandis qu'en fond leur pays lutte pour s'imposer en Europe. Pavol Rankov, romancier, essayiste et journaliste, a reçu plusieurs prix littéraires. Il recevra son prix, doté de 10 000 euros, lors d'une cérémonie organisée à Bruxelles en février prochain.

Le jury a également souhaité décerner une mention spéciale à l'auteure bulgare Kapka Kassabova pour Lisière (traduit de l'anglais par Morgane Saysana), le récit d'un retour au pays par sa frontière avec la Turquie, paru en février dernier aux éditions Marchialy. L'ouvrage a déjà été récompensé cette année par le prix Nicolas Bouvier du festival Etonnants voyageurs.

Une vision positive de l'Europe

Le prix du livre européen, créé en 2007 par Jacques Delors et l’association « Esprit d’Europe » présidée par France Roque, récompense chaque année un livre exprimant une vision positive de l’Europe. Les auteurs des ouvrages sont des écrivains contemporains, originaires de pays membres de l’Union européenne. Jusqu'à l'an dernier, un prix roman et un prix essai étaient décernés par le jury.

Cette année, le jury était composé de Carole Bouquet, présidente, Marc Bassets, correspondant à Paris pour El Pais, Alain Beuve-Méry, journaliste Débats & Idées au Monde, François Clemenceau, rédacteur en chef monde du JDD, Béatrice Delvaux, éditorialiste en chef au Soir, Anaïs Ginori, correspondante à Paris de La Repubblica, Jakob Hanke, journaliste pour Politico, Thomas Hanke, correspondant à Paris pour Handelsblatt, Pierre Haski, éditorialiste à L’Obs et géopolitique dans la matinale de France Inter, Charles Jaigu, grand reporter pour Le Figaro, Alexia Kefalas, journaliste Ta Nea, correspondante à Athènes du Figaro, Courrier International, France 24, TV5MONDE, TSR et RTL, Piotr Moszynski, correspondant à Paris de Gazeta Wyborcza, Ylva Nilsson, journaliste à Dagens et Svenska Dagbladet, et Sandrine Treiner, directrice de France Culture.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités