Le prix Wepler 2014 couronne Le Soleil | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, le 10.11.2014 à 09h05 (mis à jour le 10.11.2014 à 10h14) Lauréat

Le prix Wepler 2014 couronne Le Soleil

Jean-Hubert Gailliot

Jean-Hubert Gailliot obtient le 17e prix Wepler-Fondation La Poste pour Le Soleil (L'Olivier). Une mention spéciale a été attribuée à Sophie Divry pour La condition pavillonnaire (Noir sur Blanc/Notabilia).

Le prix Wepler-Fondation La Poste 2014 couronne Le soleil de Jean-Hubert Gailliot (L’Olivier), auquel il sera remis lors d’une soirée festive, lundi 10 novembre à la Brasserie Wepler, à Paris (18e).

L’ouvrage relate la quête d'Alexandre Varlop pour retrouver Le soleil, un manuscrit volé ayant successivement appartenu au photographe surréaliste Man Ray, au poète Ezra Pound et au peintre Cy Twombly. De Mykonos à Formentera en passant par Palerme, l’enquête le conduit de rencontres en découvertes, jusqu’à réaliser l'ampleur des manipulations dont il est l'objet.

Comme à son habitude, le jury a également décerné une mention spéciale qui distingue cette année La condition pavillonnaire, de Sophie Divry (Noir sur Blanc/Notabilia). A travers la vie d'une femme, M.-A., dans la province française des années 1950 à 2025, ce roman décrit la condition féminine contemporaine dans les classes moyennes et interroge l'absurdité de l'existence.
 
Créé à l’initiative de la libraire des Abbesses (Paris 18e), Marie-Rose Guarniéri, avec le soutien de la Brasserie Wepler et de la Fondation La Poste, qui permet d’attribuer aux lauréats respectivement 10 000 et 3 000 euros, le prix a vocation à distinguer des ouvrages  échappant aux pressions marketing et médiatiques. Les lauréats sont choisis, à partir d'une sélection d’une douzaine de titres, par un jury renouvelable chaque année et composé de professionnels et de non professionnels.
 
Les dix autres titres en lice étaient :
Faux nègres de Thierry Beinstingel (Fayard
)
Aux Jardins des Acacias de Marie-Claire Blais (Seuil)
Bois II d’Elisabeth Filhol (P.O. L
)
Blanès d’Hedwige Jeanmart (Gallimard)
Au lieu du péril de Luba Jurgenson (Verdier)
Karpathia de Mathias Menegoz (P.O.L
)
Tram 83 de Fiston Mwanza Mujila (Métaillé)
Les grands de Sylvain Prudhomme, (L’Arbalète/Gallimard)
Tristesse de la terre – Une histoire de Buffalo Bill Cody d’Eric Vuillard (Actes Sud
)
Totale éclipse de Cécile Wajsbrot (Christian Bourgois)
close

S’abonner à #La Lettre