A paraître

Premier auteur africain a avoir été consacré en 1986 par le prix Nobel de la littérature, Wole Soyinka est de retour. Il publiera son roman en 48 ans le 28 septembre 2021.

"Célèbre ingénieur, Yoruba royal et âme de chaque parti, Duyole Pitan-Payne est sur le point d'assumer son prestigieux poste à l'ONU à New York - seul quelqu'un est déterminé à ne pas y arriver. Son ami d'enfance, le Dr Menka, doit savoir pourquoi, mais il découvre qu'il y a des questions dont vous ne souhaitez peut-être pas connaître la réponse. D'un maître conteur vient un regard brutalement clairvoyant sur la nature de la cupidité, du pouvoir et de l'âme d'une nation", résume la maison d'édition Bloomsbury.

Paul Baggaley et Faiza Khan ont acquis les droits pour le Royaume-Uni et le Commonwealth, notamment l'Afrique du Sud, le reste du continent et le Canada sont exclus. Les droits audio ont été achetés à Zoe Waldie de RCW pour le compte de l'agence Melanie Jackson. "Lorsqu'on m'a dit que Wole Soyinka avait écrit un nouveau roman, j'étais bien sûr excité et intrigué. Une fois que je l'ai lu, j'ai été époustouflé par la vigueur, l'originalité, l'esprit, l'indignation et la compassion." a déclaré M. Baggaley.

Un  écrivain et militant engagé

Militant politique, Whole Soyinka a été deux fois emprisonné pour ses critiques à l'égard du gouvernement nigérian dans les années 1960. Il avait également détruit sa carte verte en 2016, lors de l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis.

Né à Abeokuta, au Nigeria, en 1934, Soyinka est un auteur, dramaturge, poète. Dans son premier roman, Les Interprètes (Présence africaine), l'auteur se projette dans plusieurs personnages imaginaires représentant les aspirations et les inquiétudes qu'il ressent face à la société souvent corrompue de son pays, le Nigeria. Il a signé son chef d'œuvre sous la forme d'une tragédie anti-colonialiste, La Mort et l'Écuyer du roi (Hatier). Durant ses 48 ans "d'absence" dans le domaine de la fiction, l'écrivain a publié de nombreux textes de théâtres, poésies et des essais. Tel que De l'Afrique : et autres essais, traduit de l'anglais par Étienne Galle, aux éditions L'Harmattan.
 

Monica Ali revient avec "Love Marriage"

L'auteure de quatre romans dont Brick Lane, finaliste pour le Booker Prize en 2003 et adapté au cinéma en 2007, n'avait écrit aucun roman depuis dix ans (Untold Story, 2011). Monica Ali a annoncé la sortie de son nouvel ouvrage, Love Marriage, prévue au printemps 2022.

L'histoire est celle de Yasmin et Joe, deux médecins travaillant dans le même hôpital, sont sur le point de se marier. Joe est le fils d'une célèbre écrivaine et icône féministe, Harriet Sangster, tandis que Yasmin est la fille d'un médecin généraliste du sud de Londres. Dans les premières scènes, les deux familles se rencontrent pour la première fois.

Ailah Ahmed, directrice éditoriale de Virago, a obtenu de Jonny Geller de Curtis Brown les droits pour le Royaume-Uni et le Commonwealth du roman. Jusqu'ici, Monica Ali était publiée par Doubleday. Aux Etats-Unis, Nan Graham, de Scribner, publiera le roman. Une vente aux enchères des droits télévisuels est en cours.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités