Edition

Le Seuil jeunesse fête ses 30 ans tout au long de l’année

Le Seuil jeunesse fête ses 30 ans tout au long de l’année

©Anouk Ricard/Le Seuil jeunesse

Le Seuil jeunesse fête ses 30 ans tout au long de l’année

La maison programme plusieurs opérations, notamment en école et en librairie, pour célébrer son 30e anniversaire.

J’achète l’article 1.5 €

Créé le 11.04.2022 à 11h07

Pour son 30e anniversaire, Le Seuil Jeunesse veut célébrer la transmission. "Celle de parents à enfants mais aussi de libraires à lecteurs et de professeurs à élèves", précise-t-on au service de presse. C'est autour de cette thématique qu'une campagne de promotion sera lancée d’ici l’été sur les réseaux sociaux. Des "ambassadeurs", lecteurs, bibliothécaires ou libraires, seront conviés à parler des livres qu'ils ont aimés.

La maison a programmé plusieurs opérations tout au long de l’année. Depuis janvier elle fait circuler dans les écoles vingt malles pédagogiques contenant chacune 70 ouvrages au ton humoristique. D’ici la fin de l’année, elles auront transité par 240 établissements.

D’autres opérations auront lieu en librairie. Le Seuil jeunesse proposera aux libraires un présentoir en bois pour exposer leur coup de cœur choisi dans le catalogue de la maison. Ils pourront faire gagner le livre sélectionné aux clients. Cet été, un second présentoir sera proposé aux libraires, qui sera dédié à Jeff Kinney, auteur de Journal d’un dégonflé, meilleure vente absolue de la maison. Par ailleurs, Le Seuil jeunesse mène en avril une opération sur sa collection de livres de poche "Seuil’issime" en offrant un jeu de cartes Mistigri pour deux livres achetés.

Projets éditoriaux

Le Seuil jeunesse prépare plusieurs projets éditoriaux. La maison souhaite remettre en avant des "titres emblématiques" comme Mimi Cracra d’Agnès Rosenstiehl — dont le recueil Mimi Cracra toute l’année sera publié le 29 avril — ou encore les aventures de Charles le Dragon imaginées par Alex Cousseau et Philippe-Henri Turin. Les histoires Charles amoureux d’une princesse et Méchant Charles seront réunies dans l’album Charles, un amour de dragon (octobre 2022) et une version audio sera disponible, lue par Dominique Pinon.

La maison lance également une nouvelle série construite avec Esther Duflo, prix Nobel de l’économie 2019, et l’illustratrice Cheyenne Olivier. Elles publieront ensemble dix textes courts afin de déconstruire les idées reçues sur la pauvreté dans le monde. Les cinq premiers titres seront disponibles en librairie le 2 septembre et les cinq autres l’année prochaine.

Le Seuil jeunesse mène aussi le projet "Cher.e moi…" en partenariat avec le Labo des histoires. Depuis le début de l’année, sept auteurs et autrices organisent des ateliers d’écriture avec des adolescents à qui ils font rédiger des lettres aux adultes qu'ils deviendront. Ces missives seront regroupées dans un ouvrage à paraître en novembre qui accueillera également des textes d’auteurs et autrices comme Clémentine Beauvais ou Valentine Goby ou d’artistes comme la chanteuse Pomme.

"De ces trente années reste une conviction portée par les éditeurs successifs, celle que la littérature jeunesse est de la littérature tout court et que celle-ci, si elle se doit d’évoluer, doit aussi se donner pour ambition de durer", affirme Séverin Cassan, directeur général délégué de La Martinière, qui co-pilote la maison avec les trois responsables éditoriales Angèle Cambournac, Camille von Rosenschild et Céline Ottenwaelter. Il ajoute en substance qu'"entre la recherche de nouveaux modes de narration et l’exploration du livre audio, les projets et les envies ne manquent pas pour les années à venir".

Les dernières
actualités