Le Top 20 se sent bien avec plusieurs feel-good books | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 26.02.2020 à 18h02 (mis à jour le 26.02.2020 à 19h01) meilleures ventes

Le Top 20 se sent bien avec plusieurs feel-good books

Melissa Da Costa

Tout le bleu du ciel, de Mélissa Da Costa fait son entrée en poche aux côtés des livres de Valérie Perrin, Laurent Gounelle et Liane Moriarty.
 

Marc Levy, avec Ghost in love (Pocket) et Michel Bussi avec Au soleil redouté (Presses de la cité) ont échangé leur place en tête du Top 20 GFK/Livres Hebdo, tous genres confondus, pour la semaine du 17 au 23 février. Le reste du palmarès affiche une belle stabilité et n’enregistre qu’une seule arrivée, celle de Tout le bleu du ciel, premier roman de Mélissa Da Costa, en poche (Le Livre de Poche).

Tout le bleu du ciel raconte l’histoire d’Emile, 26 ans, touché par un Alzheimer précoce, qui décide de quitter l’hôpital et de partir à l’aventure avec une jeune femme Joanne. Ce feel good book trouve naturellement sa place aux côtés de Changer l’eau des fleurs, de Valérie Perrin (7e), Je te promets la liberté, de Laurent Gounelle (8e) et A la recherche d’Alice Love, de Liane Moriarty, tous publiés par Le Livre de Poche.

Le reste du palmarès fait la part belle au roman policier avec Au soleil redouté, de Michel Bussi (Presses de la Cité, 2e), L’institut, de Stephen King (Albin Michel, 12e). En poche, on retrouve Le signal, de Maxime Chattam (Pocket, 5e), Lumière noire, de Lisa Gardner (Le Livre de Poche, 9e), Ce que savait la nuit, d’Arnaldur Indridason (Points, 11e) et Dernière danse, de Mary Higgins Clark (Le Livre de poche, 15e).
 
close

S’abonner à #La Lettre