L'écrivain Pierre Cherruau meurt en essayant de sauver son fils | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 20.08.2018 à 15h51 (mis à jour le 20.08.2018 à 16h39) Dispariton

L'écrivain Pierre Cherruau meurt en essayant de sauver son fils

Pierre Cherruau - Photo CALMANN-LÉVY

Le journaliste et écrivain Pierre Cherruau est mort ce week-end après avoir voulu sauver son fils de 10 ans pris au piège par un océan agité.

Selon le quotidien régional Sud-Ouest, l'écrivain et grand reporter Pierre Cherruau est mort des suites d'une noyade dans la nuit du 18 au 19 août en Gironde.  Son fils, âgé de 10 ans, était pris au piège d'un océan agité à Soulac-sur-Mer. Son père et son oncle ont plongé pour le sauver mais le courant trop fort a rapidement pris le dessus. L'oncle était en stade 3 de noyade en regagnant le rivage tandis que Pierre Cherruau a perdu connaissance, en stade 4. Transporté d'urgence au CHU de Bordeaux, il a succombé à ses blessures, à l'âge de 48 ans. Son fils a été sauvé.

Pierre Cherruau était en vacances en famille. Journaliste, d'abord à Sud-Ouest, puis au Monde et à Courrier international, il a écrit plusieurs livres: Chaban de Bordeaux, biographie politique, aux éditions Sud-Ouest (1996), plusieurs polars, parfois politiques, tels Nena Rastaquouère, Lagos 666, Togo or not Togo et La vacance du petit Nicolas, co-écrit avec Renaud Dély (tous quatre aux éditions Baleine), Nok en stock et Ballon noir, co-écrit avec Claude Leblanc (tous deux aux éditions de l'Ecailler du Sud), ou encore Chien fantôme (Après la lune). Calmann-Lévy a publié en 2013 De Dakar à Paris: un voyage à petites foulées, un récit personnel sur l'Afrique contemporaine.
close

S’abonner à #La Lettre