Léonor de Récondo, la vie d’artiste | Livres Hebdo

Par Olivier Mony, le 21.11.2014 (mis à jour le 21.11.2014 à 13h08) Avant-portrait

Léonor de Récondo, la vie d’artiste

Léonor de Récondo - Photo SABINE WESPIESER ÉDITEUR / PHOTO EMILIE DUBRUL

Elle publie son quatrième roman, Amours, mais Léonor de Récondo hésite encore entre la plume et le violon. Et choisit de ne pas choisir.

Bon sang ne saurait mentir. Si son père n’avait pas décidé de mettre fin à sa brillante carrière d’architecte pour se consacrer à la sculpture et à la peinture, si sa mère n’avait pas travaillé à la galerie Maeght, si l’écrivain Marcel Moreau n’avait pas été parmi les plus proches amis de ses parents, si elle n’avait pas passé son enfance et sa jeunesse à divaguer joliment sur les falaises de marb

Lire la suite (2 660 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre