Les ambitions de Rougier & Plé en librairie | Livres Hebdo

Par Cécile Charonnat, le 17.11.2017 Loisirs créatifs

Les ambitions de Rougier & Plé en librairie

Rougier & Plé s’installe dans le centre-ville de Rouen. - Photo ROUGIER & PLÉ

Esquissée avec le rachat de la librairie angevine Richer (1), la stratégie de diversification de Rougier & Plé, spécialisée dans le matériel de loisirs créatifs et de beaux-arts, prend corps en cette fin d’année.

En à peine un mois, l’enseigne inaugure deux nouveaux espaces dédiés aux livres. Le premier prend place dans son 25e magasin en propre, qui ouvre le 18 novembre à Rouen. Installé en plein centre-ville, à deux pas de la cathédrale et à 10 minutes à pied de L’Armitière, l’une des librairies phares de Rouen, ce point de vente consacre, en rez-de-chaussée, 250 m2 au livre sur un total de 900 m2 répartis sur trois niveaux. L’offre, généraliste, se veut celle "d’une petite librairie de quartier", indique Caroline Maufrais, directrice du réseau chez Rougier & Plé. Elle sera animée par trois libraires qui se sont appuyés, pour choisir les 13 000 à 15 000 titres, sur l’expérience des équipes de Richer, et notamment sur celles de son directeur et de son directeur adjoint, Jean-Yves Gachet et Nicolas Auvinet.

Cette nouvelle orientation, impulsée et confortée par "la réussite de la reprise de Richer, qui a renoué avec une certaine dynamique", annonce Caroline Maufrais, se confirmera quelques jours plus tard à Avignon. En activité depuis trois ans, le magasin situé dans le centre commercial Cap Sud, aux portes de la cité, resserre son offre traditionnelle, habituellement déployée sur 850 m2, pour accueillir 8 000 références en livre sur 100 m2. Composé en vue des fêtes de fin d’année, ce premier assortiment, également généraliste, sera doublé, en volume comme en surface, en 2018. "Ici, nous venons combler un manque : depuis la disparition de Virgin, le livre était complètement absent du centre commercial", pointe la directrice réseau.

Désormais clairement affirmé, le développement du mix-produits culturels, loisirs créatifs et beaux-arts, sur le modèle de Cultura, ne devrait toutefois pas être "systématique" chez Rougier et Plé. "Nous procéderons plus par opportunité, en fonction de l’environnement, de la concurrence et de la taille des magasins", assure Caroline Maufrais. Il constitue cependant l’un des principaux leviers de croissance de l’enseigne, dont le dernier chiffre d’affaires s’établit à 40 millions d’euros, hors magasins franchisés.

Cécile Charonnat

(1) Voir LH 1105 du 11.11.2016, p. 31.

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre