Les bibliothèques britanniques dans les pubs

(c) Véronique Heurtematte

Les bibliothèques britanniques dans les pubs

Les collections des établissements qui disparaissent à cause des restrictions de budget pourraient se retrouver dans les pubs, les magasins ou les centres médicaux.

Par Véronique Heurtematte ,
avec vh Créé le 15.04.2015 à 20h04

En Grande-Bretagne, on pourra peut-être bientôt emprunter des livres en même temps qu'on commande un pinte de bière ou en faisant ses courses au supermarché. Transporter les collections des bibliothèques fermées pour cause de restrictions de budget dans des lieux tels que les pubs, les magasins ou les salles d'attentes des médecins fait partie des propositions radicales examinées actuellement par les ministres outre-Manche.

Pour faire des économies, l'une des idées mises en avant est le partage des bâtiments. «La définition de la bibliothèque ne doit pas se réduire à un bâtiment municipal plein de livres, a déclaré Chris White, membre de l'association des collectivités locales. Ouvrir des bibliothèques dans des magasins, des centres sportifs et même dans des pubs signifie que beaucoup plus de personnes pourront profiter des services de bibliothèques fournis par les mairies».

Dans les Cornouailles, les résidents pourront bientôt demander des certificats de mariage ou de naissance dans leur bibliothèque où seront installées des annexes des services de la mairie. A Windsor, toutes les bibliothèques disposent dans leur locaux d'une antenne de la police municipale où les usagers peuvent signaler des objets perdus ou se renseigner sur une question de droit.

De plus en plus de bibliothèques (celles encore ouvertes) pourraient installer des cafés Starbucks dans leurs locaux, comme le fait déjà avec succès depuis 2009 Hillingdon, un arrondissement du Grand Londres.

Dans le même temps, les groupes d'usagers doivent organiser des campagnes de dons pour financer leurs actions en justice contre les collectivités locales ayant programmé des fermetures d'établissements, qui peuvent coûter jusqu'à 30 000 livres sterlings (33 681 euros).
15.04 2015

Les dernières
actualités