Les bibliothèques départementales à la loupe | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 22.09.2015 à 16h46 (mis à jour le 22.09.2015 à 17h00) Etude

Les bibliothèques départementales à la loupe

La médiathèque départementale de Seine-Maritime. - Photo DÉPARTEMENT DE SEINE-MARITIME, ALAN AUBRY

Pour la première fois depuis la mise en place de l’Observatoire de la lecture publique en 2009, le ministère de la Culture et de la Communication publie une synthèse nationale sur les bibliothèques départementales qui montre leur évolution sur la période 2010-2013.

Extraites de l'enquête nationale sur les bibliothèques publiques menée chaque année par le ministère de la Culture et de la Communication, les données 2010-2013 sur l'activité des bibliothèques départementales de prêt (BDP) permettent de mettre en lumière les principales évolutions que connaissent ces dernières. C'est la première fois depuis la création de l'observatoire de la lecture publique en 2009, qu'une synthèse dédiée exclusivement aux BDP est publiée.
 
Une activité en hausse
Entre 2010 et 2013, la population desservie par les 96 bibliothèques départementales, dont la mission est de favoriser le développement de la lecture publique sur le territoire, notamment dans les petites communes, est passée de 26,5 millions d’habitants soit 44 % de la population, à 31 millions soit 51 % de la population, enregistrant une augmentation de 17 %.
 
En 2013, les BDP détenaient près de 30 millions de documents. La place des livres, avec 24,9 millions en 2013 contre 25,6 millions en 2010, a baissé de 1,7 %, mais ils concentrent toujours 81,8 % des acquisitions. Le nombre de documents sonores a quant à lui augmenté de 8,6 % pour atteindre 35 millions d’exemplaires en 2013. Les ressources multimédias sont en forte de baisse (- 34 %), détrônées par les ressources numériques, proposées par 46 % des BDP.
 
Des budgets en baisse
Bien que datant de 2013, les données concernant les budgets laissent déjà voir les premiers signes des politiques de restrictions mises en place par les collectivités territoriales. En 2013, le budget annuel moyen global d’une BDP était de 15,6 millions d’euros, ce qui représente un recul de 2,4 % par rapport à 2010. Avec des situations très diverses : sur cette période, la moitié des établissements a connu une augmentation significative de son budget avec une hausse moyenne annuelle de 5,6 %, tandis qu’un peu plus d’un tiers enregistrait un recul moyen annuel de 7,8 %.

Les budgets d’acquisition ont, quant à eux, baissé de 6,4% entre 2010 et 2013.
close

S’abonner à #La Lettre