Etats-Unis

Les cinq lauréats des National Book Awards 2020

Kacen Callender

Les cinq lauréats des National Book Awards 2020

La National Book Foundation a dévoilé la liste des lauréats des National Book Awards 2020 dans les catégories Fiction, Non-fiction, Poésie, Littérature traduite et Littérature jeunesse.

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 19.11.2020 à 16h38,
Mis à jour le 19.11.2020 à 17h00

La National Book Foundation a dévoilé le 19 novembre le nom des 5 lauréats des 71e National Book Awards 2020 dans les catégories Fiction, Non-fiction, Poésie, Littérature traduite et Littérature jeunesse.

Le second roman de Charles Yu, Interior Chinatown, paru en août Aux Forges de Vulcain sous le titre Chinatown, intérieur (traduit par par Aurélie Thiria-Meulemans), remporte le prix dans la catégorie Fiction. L’ouvrage raconte l’histoire d'un Américain d’origine asiatique essayant de trouver sa place dans la société américaine. Il a un rêve, celui de devenir Mister Kung Fu, un personnage issu d’une série télévisée. Le roman interroge les clichés d'Hollywood sur les Asiatiques.

The Dead Are Arising, par Les Payne et Tamara Payne (W.W Norton & Company) est remporte le prix "Non fiction". Dans cette biographie, Les Payne et Tamara Payne reviennent le parcours du militant Malcolm X et explorent les conséquences de sa mort. L’ouvrage est appuyé par 28 ans de recherche.

DMZ Colony de Don Mee Choi (Wave Books) est la lauréatedans la catégorie Poésie. "Tissée de poèmes, de prose, de photographies et de dessins, la DMZ Colony de Don Mee Choi est un tour de force d'appréciation personnelle et politique en huit actes" écrit sa maison d’édition.

Le National Book Award en littérature traduite a été attribué à Yu Miri pour Tokyo Ueno Station, traduit du japonais par Morgan Giles (Riverhead Books / Penguin Random Books). Le livre raconte l'histoire de Kazu, dont la vie est liée à la famille impériale. Après sa mort, il devient un fantôme et va hanter le parc près de la gare d'Ueno.  Les ouvrages de Yu Miri ont été traduits en français chez Actes Sud et Philippe Picquier. Sortie parc, gare d'Ueno, traduit par Sophie Rèfle, a été publié en 2015 en France.

Enfin, le National Book Award en littérature jeunesse est attribué à King and the Dragonflies du caribéen et transsexuel Kacen Callender chez Scholastic Press. Avec ce livre où racisme et sexualité s'entremêlent, Kacen Callender met en scène un garçon noir qui se bat à la suite de la mort de son frère. Dans une ville de Louisiane, le chagrin d'un garçon l'emmène au-delà de son jardin. En se conforontant à la perte d'un être cher, il va découvrir qu’il n’y a pas de bonne façon pour être soi-même.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités