Etats-Unis

Les finalistes des National Book Awards 2020

Les finalistes des National Book Awards 2020

Les lauréats seront annoncés le 18 novembre lors d’une cérémonie virtuelle.

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 08.10.2020 à 23h24,
Mis à jour le 09.10.2020 à 14h22

La National Book Foundation a dévoilé, mardi 6 octobre, la liste des 25 finalistes des National Book Awards 2020 dans les catégories Fiction, Non-fiction, Poésie, Littérature traduite et Littérature jeunesse. Les prix seront décernés lors d’une cérémonie qui se tiendra en ligne le 18 novembre prochain.
 
Dans la catégorie fiction, la National Book Foundation a sélectionné Lydia Millet, auteure de Magnificence publié au Cherche Midi en 2016 pour son roman A Children's Bible paru aux États-Unis chez W. W. Norton & Company. Rumaan Alam, auteur des nouvelles Rich and pretty et That Kind of mother a été choisi pour Leave the World Behind, paru le 6 octobre chez Ecco / HarperCollins. Par ailleurs, on retrouve dans cette édition 2020 le second roman de Charles Yu, Interior Chinatown (Pantheon), qui interroge les clichés d'Hollywood sur les Asiatiques et The Secret Lives of Church Ladies de Deesha Philyaw chez West Virginia University Press. Enfin, Douglas Stuart, avec Shuggie Bain (Grove Press), est aussi en lice pour le Booker Przie au Royaume-Uni. Parmi les cinq finalistes de fiction cette année, aucun des auteurs n’a été finaliste hormis Lydia Millet en 2016.
 
En Non-Fiction, les biographies sont en vogue cette année. On retrouve notamment The Dead Are Arising, une biographie de Malcolm X par Les Payne et Tamara Payne (W.W Norton & Company) et My Autobiography of Carson McCullers, de Jenn Shapland (Tin House Books). La sélection est complétée par Unworthy Republic: The Dispossession of Native Americans and the Road to Indian Territory de Claudio Saunt (W. W. Norton & Company), The Undocumented Americans, de Karla Cornejo Villavicencio et How to Make a Slave and Other Essays de Jerald Walker paru Outre-Atlantique chez Mad Creeks Books.
 
Deux traductions disponibles en France
 
Dans la catégorie Littérature traduite, les auteurs européens se font une petite place. On retrouve Anja Kampmann pour High as the Waters Rise, traduit de l'allemand par Anne Posten et Jonas Hassen Khemiri pour The Family Clause (Harvill Secker) traduit du suédois par Alice Menzies.

Disponibles en France, les romans The Bitch (Calmann Levy) de la colombienne Pilar Quintana, paru en 2020 et Sortie Parc gare d’Ueno (Actes Sud) de la nippo-coréenne Yu Miri publié en 2015, sont également sélectionnés.
 
Dans la catégorie Littérature jeunesse, l’auteur d’Anna et l’homme Hirondelle (Seghers,2017), Gavriel Savit figure dans la sélection avec The Way Back. La romancière Traci Chee, auteure de La Lectrice – Livre 1 (Robert Laffont, 2017) se fait une place avec We are not free (Houghton Mifflin Harcourt).
 
La sélection des National Book Awards 2020 :


FICTION
  • Leave the World Behind par Rumaan Alam (Ecco / HarperCollins)
  • A Children’s Bible par Lydia Millet (WW Norton & Co)
  • The Secret Lives of Church Ladies par Deesha Philyaw (West Virginia University Press)
  • Shuggie Bain par Douglas Stuart (Grove Press/ Grove Atlantic)
  • Interior Chinatown par Charles Yu (Pantheon)
NON FICTION
  • The Undocumented Americans par Karla Cornejo Villavicencio (One World/ Penguin Random House)
  • The Dead Are Arising: The Life of Malcolm X par Les Payne and Tamara Payne (W.W Norton & Company)
  • Unworthy Republic: The Dispossession of Native Americans and the Road to Indian Territory par Claudio Saunt (WW Norton & Co)
  • My Autobiography of Carson McCullers par Jenn Shapland (Tin House Books)
  • How to Make a Slave and Other Essays par Jerald Walker (Mad Creeks Books)
POESIE
  • A Treatise on Stars par Mei-mei Berssenbrugge (New Directions)
  • Fantasia for the Man in Blue par Tommye Blount (Four Way Books)
  • DMZ Colony par Don Mee Choi (Wave Books)
  • Borderland Apocrypha par Anthony Cody (Omnidawn Publishing)
  • Postcolonial Love Poem par Natalie Diaz (Graywolf Press) 
 
LITTÉRATURE TRADUITE
  • Anja Kampmann, High as the Waters Rise, traduit de l'allemand par Anne Posten (Catapult)
  • Jonas Hassen Khemiri, The Family Clause, traduit du suédois par Alice Menzies (Farrar Straus and Giroux / Macmillan Publishers)
  • Yu Miri, Tokyo Ueno Station, traduit du japonais par Morgan Giles (Riverhead Books / Penguin Random Books)
  • Pilar Quintana, The Bitch, traduit de l'espagnol par Lisa Dillman (World Editions)
  • Adania Shibli, Minor Detail traduit fde l'arabe par Elisabeth Jaquette (New Directions)
LITTÉRATURE JEUNESSE
  • King and the Dragonflies par Kacen Callender (Scholastic Press)
  • We Are Not Free par Traci Chee (Houghton Mifflin Harcourt)
  • Every Body Looking par Candice Iloh (Dutton Books for Young Readers / Penguin Random House)
  • When Stars Are Scattered par Victoria Jamieson et Omar Mohamed (Dial Books for Young Readers / Penguin Random House) 
  • The Way Back par Gavriel Savit

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités