Open Science

Les éditeurs de savoir appelés à investir dans la diffusion numérique

Les éditeurs de savoir appelés à investir dans la diffusion numérique

Dans une lettre ouverte aux éditeurs de savoir francophones, l’Aciege, Couperin et d’ADBU appellent à une "ouverture des contenus et une pluralité d’éditeurs francophones" dans leurs collections d’ebooks.

Par Charles Knappek,
Créé le 16.04.2021 à 16h10,
Mis à jour le 16.04.2021 à 17h00

Submergés face aux contenus en anglais facilement accessibles en ebooks, la production éditoriale francophone peine à trouver un large terrain d’expression numérique. Dans une lettre ouverte, l’Association des bibliothèques des écoles de management (Aciege), Couperin et l’Association des bibliothèques universitaires (ADBU) appellent en conséquence les éditeurs francophones à s’entendre pour leur ouvrir leurs contenus. « Certains ouvrages, qui sont pourtant parmi les plus empruntés en bibliothèque dans leurs versions papier, n’ont toujours pas d'équivalent en numérique, dénoncent les signataires. Quand la version en ligne existe, elle n’est pas toujours disponible à l’achat pour le secteur académique. »

Pour défendre la pluralité des savoirs et éviter que les enseignants se tournent vers des manuels anglo-saxons, la lettre rappelle qu’il est « important de ne pas avoir seulement une offre d’ebooks mono-éditeur ou des bouquets sans possibilité de choix. » Les abonnements sous forme de bouquet numérique, parce qu’ils sont chers et enferment dans une sélection sur laquelle les bibliothèques n’exercent aucun contrôle, sont perçus comme inadaptés.

A ce titre, la faillite de Dawson en mai 2020 n’a fait que restreindre encore un peu plus l’offre d’ebooks accessibles en titre à titre pour une diffusion en bibliothèque et sans coût de plateforme. « Nous appelons les éditeurs de contenus francophones à investir pleinement l’espace de la diffusion numérique et à proposer des solutions dans l’inte?rêt de tous, nous sommes prêts à les construire ensemble », conclut la lettre.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités