Les éditeurs scolaires proposent 950 manuels en version numérique

© Olivier Dion

Les éditeurs scolaires proposent 950 manuels en version numérique

16 % des enseignants utilisent des manuels numériques, mais le chiffre d'affaires généré reste limité pour les éditeurs scolaires.

Par Hervé Hugueny,
avec hh,
Créé le 22.11.2011 à 00h00,
Mis à jour le 22.11.2011 à 00h00

L'usage des manuels numériques progresse dans l'enseignement, à des degrés divers suivant les niveaux : lentement au primaire, plus nettement au collège et au lycée, selon un sondage réalisé par TNS-Sofres via Internet pour le compte de Savoir livre, présenté le 22 novembre lors d'une conférence de presse.

Globalement, 16 % des enseignants interrogés déclarent utiliser un manuel numérique, mais la moyenne tombe à 8 % au primaire. Au collège, l'usage se développe surtout en 6e et 5e, essentiellement en histoire, géographie, français et mathématiques. Au lycée, il a démarré en seconde avec l'entrée en vigueur des nouveaux programmes.

Les éditeurs scolaires proposent quelque 950 manuels en version numérique, dont la quasi-totalité de leurs nouveautés, diffusés via le portail Wizwiz.fr ou sur DVD. Le manuel simple, non enrichi et donc en général gratuit, est utilisé par deux tiers des enseignants déclarant se servir du numérique en classe. Les recettes générées par ces versions numériques, enrichies ou non, représentent pour le moment moins d'1 % du chiffres d'affaires de l'édition scolaire.

La mobilisation de l'attention des élèves est le principal avantage souligné par les participants à l'enquête. 81 % des enseignants estiment que les versions papier et numérique devraient continuer à coexister pendant au moins trois à cinq ans.

L'enquête a été réalisée du 10 juin au 11 juillet auprès de 6 183 professeurs, dont 966 ont déclaré utiliser des manuels numériques.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités