Les finalistes des National Book Awards 2018 | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 31.10.2018 à 18h19 (mis à jour le 31.10.2018 à 19h00) Etats-Unis

Les finalistes des National Book Awards 2018

La National Book Foundation a annoncé la sélection de ses finalistes pour les catégories "Fiction", "Non-fiction", "Jeunesse", "Poésie" et "Traduction", catégorie dans laquelle la française Négar Djavadi est en lice.

Le jury des National Book Awards a dévoilé sa sélection de finalistes pour les catégories "Fiction", "Non-Fiction", "Jeunesse", "Poésie" ainsi que la récente catégorie "Traduction" créée cette année et dont le prix est décerné à la fois à l’auteur et au traducteur. Les lauréats des prestigieux prix littéraires américains seront connus le 14 novembre.

Parmi les cinq finalistes de la catégorie "Traduction" figure le premier roman de Négar Djavadi, Désorientale (Liana Levi, 2016), seule française en lice au côté de l’Italien Domenico Starnone, la Japonaise Yoko Tawada, la Polonaise Olga Tokarczuk et la Norvégienne Hanne Ørstavik.
 
Vendu à près de 100000 exemplaires en France, grand format et poche confondus, Désorientale avait remporté plusieurs prix dont l’Autre monde, le prix du Style ou encore le prix Première. 

Catégorie "Fiction"
  • A Lucky Man de Jamel Brinkley (Graywolf Press)
  • Florida de Lauren Groff (Riverhead Books / Penguin Random House)
  • Where the Dead Sit Talking de Brandon Hobson (Soho Press)
  • The Great Believers de Rebecca Makkai (Viking Books / Penguin Random House)
  • The Friend de Sigrid Nunez (Riverhead Books / Penguin Random House)
Catégorie "Non-fiction"
  • The Indian World of George Washington: The First President, the First Americans, and the Birth of the Nation de Colin G. Calloway (Oxford University Press)
  • American Eden: David Hosack, Botany, and Medicine in the Garden of the Early Republic de Victoria Johnson (Liveright / W. W. Norton & Company)
  • Heartland: A Memoir of Working Hard and Being Broke in the Richest Country on Earth de Sarah Smarsh (Scribner / Simon & Schuster)
  • The New Negro: The Life of Alain Locke de Jeffrey C. Stewart (Oxford University Press) 
  • We the Corporations: How American Businesses Won Their Civil Rights d’Adam Winkler (Liveright / W. W. Norton & Company)
Catégorie "Traduction"
  • Disoriental de Négar Djavadi, traduit par Tina Kover (Europa Editions)
  • Trick de Domenico Starnone, traduit par Jhumpa Lahiri (Europa Editions)
  • The Emissary de Yoko Tawada, traduit par Margaret Mitsutani (New Directions Publishing)
  • Flights de Olga Tokarczuk, traduit par Jennifer Croft (Riverhead Books / Penguin Random House)
  • Love de Hanne Ørstavik, traduit par Martin Aitken (Archipelago Books)
Catégorie "Jeunesse"
  • The Poet X d’Elizabeth Acevedo (HarperTeen / HarperCollins Publishers)
  • The Assassination of Brangwain Spurge de M. T. Anderson and Eugene Yelchin (Candlewick Press)
  • The Truth as Told by Mason Buttle de Leslie Connor (Katherine Tegen Books / HarperCollins Publishers)
  • The Journey of Little Charlie de Christopher Paul Curtis (Scholastic Press / Scholastic, Inc.)
  • Hey, Kiddo de Jarrett J. Krosoczka (Graphix / Scholastic, Inc.)
Catégorie "Poésie"
  • Wobble de Rae Armantrout (Wesleyan University Press)
  • American Sonnets for My Past and Future Assassin de Terrance Hayes (Penguin Books /Penguin Random House)
  • Ghost Of de Diana Khoi Nguyen (Omnidawn Publishing)
  • Indecency de Justin Phillip Reed (Coffee House Press)
  • Eye Level de Jenny Xie (Graywolf Press)
close

S’abonner à #La Lettre