Histoire

Les lauréats des Rendez-vous de Blois 2020

Les lauréats des Rendez-vous de Blois 2020

Les Rendez vous de l'histoire, qui se tiendront à Blois du 7 au 11 octobre, ont annoncé leurs lauréats. Cette 23e édition est présidée par Esther Duflo, prix Nobel d'économie 2019.

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 29.09.2020 à 17h21,
Mis à jour le 30.09.2020 à 16h33

Le "grand salon du livre d'histoire", prévu à Blois du 7 au 11 octobre, a dévoilé cinq lauréats pour cette édition 2020, qui a pour thème "Gouverner". Présidée par Esther Duflo, prix Nobel d'économie 2019, la manifestation accueillera en invitée d'honneur l'auteure Cynthia Fleury.

Le Grand Prix du Rendez-vous de l'Histoire sera décerné à Timothy Brook pour Le léopard de Kubilai Khan : une histoire mondiale de la Chine (Payot). A travers l'histoire de treize personnages, l'auteur dépeint la Chine et son empire du XIIe au XXe siècle. Timothy Brook évoque la vie de Kubilai Khan qui aimait chasser en compagnie de ses guépards, celle de Liang Hongzhi, condamné à mort pour collaboration avec le Japon, ou encore le parcours de la princesse bleue qui voyagea avec Marco Polo
 
Le Prix Augustin Thierry, qui récompense les travaux d’un historien ou d’une historienne en histoire contemporaine, a été décerné à Papa, qu'as tu fait en Algérie? de Raphaelle Branche, paru chez La Découverte. L'auteure s'intéresse dans son essai au silence qui a régné dans les familles après le retour du plus d'un million et demi de jeunes Français partis faire leur service en Algérie.
 
Le 17ème prix du Château de Chaverny de la BD historique va à Voyages en Égypte et en Nubie de Giambattista Belzoni, de Grégory Jarry, Lucie Castel et Nicole Augereau, paru aux éditions Flblb. L'ouvrage retrace les péripéties de Giambattista Belzoni, explorateur et égyptologue vénitien né en 1778 et mort en 1823.

Le Prix du roman historique distingue Les caves du Potala de Dai Sijie (Gallimard), dont l'action se situe en 1968 au Tibet, dans l’ancienne demeure du dalaï-lama.  "Empreint d’une sensualité étonnante dans la description de l’art tibétain, ce nouveau roman de l’auteur de Balzac et la Petite Tailleuse chinoise procure un sentiment de dépaysement absolu dans l’espace et dans le temps" explique l'éditeur.

Le 3e prix du Noir historique distingue Hannelore Cayre pour Richesse oblige (Métailié), qui se situe au XIXème siècle, quand les riches créaient de fortunes et "achetaient" des pauvres afin de remplacer leurs fils pour qu'il ne se fasse pas tuer à la guerre.  "Les pauvres en 1870, c'était ça. Parce que c'était comme ça : la France coupée en deux. Tout était organisé pour que les riches achètent des pauvres et les envoie mourir à la guerre à leur place" confirme l'auteure à France Culture.

Parmi les grands rendez-vous de la manifestation, on notera une rencontre avec Lola Lafon pour son livre Chavirer (Actes Sud), des cafés littéraires avec l'écrivain Camille Pascal à l'occasion de la publication de son roman La chambre des dupes (Plon) et avec Jul à l'occasion de la publication de l'album Coloc of Duty : Génération Greta (Dargaud), des entretiens avec Anne Sinclair pour son ouvrage La rafle des notables (Grasset), Benjamin Stora, Lilian Thuram à l'occasion de la sortie de son livre La pensée blanche (Philippe Rey), ou encore Matthieu Sapin, une rencontre avec Hannelore Cayre à l'occasion de la sortie de Richesse oblige (Métailié). De nombreux auteurs des éditions Fayard, partenaire de la manifestation, seront aussi présents.

Le salon compte également un espace jeunesse, au sein duquel un programme de rencontres dédiés aux historiens en herbe est prévu.

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités