Censure

Les livres de Dan Brown et de Paulo Coelho confisqués en Libye

Dan Brown et Paulo Coelho - Photo D. Courter/A. Février

Les livres de Dan Brown et de Paulo Coelho confisqués en Libye

Une centaine d’écrivains libyens dénoncent la saisie de livres effectuée le week-end dernier par les services de sécurité dans l'est du pays.

Par Cécilia Lacour,
avec AFP Créé le 24.01.2017 à 17h05

Des dizaines de livres, jugés érotiques ou anti-islam, ont été saisis, le week-end dernier, par les services de sécurité libyens dans la ville d’al-Marj, à l’est du pays, indique l'Agence France presse. Parmi ces ouvrages figurent ceux de l’Américain Dan Brown, du Brésilien Paulo Coelho ou encore de l’Egyptien Naguib Mahfouz, prix Nobel de littérature 1988.
 
Dans une vidéo publiée sur Facebook, les services de sécurité de la ville dénoncent une "invasion culturelle" via des livres sur le chiisme, le christianisme ou encore la sorcellerie et des romans contenant des passages érotiques "contraires" aux préceptes de l’islam sunnite pratiqué dans le pays.

Une "tentative de museler les voix"

Dans un communiqué de protestation, une centaine d’écrivains libyens dénoncent cette saisie qui, "quel que soit le prétexte", constitue pour eux une "tentative de museler les voix et de confisquer [la liberté d’]opinion et de pensée".
 
De son côté, Paulo Coelho a annoncé sur son compte Twitter son intention de contacter l’ambassade brésilienne en Libye. "Ils ne pourront pas faire grand-chose mais je ne peux pas rester les bras croisés et regarder mes livres brûler", a-t-il déploré. 
 
Depuis la chute du régime du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est sous la coupe d’une mosaïque de milices de différentes obédiences politiques et religieuses, dont certaines assurent principalement le rôle de la police ou des forces de sécurité.
 
La censure, qui frappait sous Kadhafi principalement les ouvrages politiques ou idéologiques pouvant contester son pouvoir absolu, est désormais étendue à des domaines relevant de la religion, de la société ou de la littérature.

Les dernières
actualités