Editis

Les marques d'Univers Poche scindées en trois pôles

Les nouveaux locaux du groupe Editis au
92, avenue
de France
dans le 13e arrrondissement de Paris. - Photo OLIVIER DION

Les marques d'Univers Poche scindées en trois pôles

Marie-Christine Conchon qui dirigeait Univers Poche quitte Editis. Les six marques sont réparties en trois nouvelles directions : un pôle poche, un pôle manga et bande dessinée incarné par Kurokawa tandis que Fleuve Editions rejoint le pôle littérature générale.

J’achète l’article 1.50 €

Par Charles Knappek,
Créé le 19.11.2021 à 14h43,
Mis à jour le 19.11.2021 à 15h01

C’est la fin d’Univers Poche dans son organisation actuelle. Si la structure jusqu’à présent pilotée par Marie-Christine Conchon « ne disparaît pas en tant que société juridique », précise à Livres Hebdo Jean Spiri, secrétaire général du Groupe et responsable de la littérature générale, elle va connaître d’importants changements.

Les six marques Fleuve Editions, Pocket, 10/18, Pocket Jeunesse, Kurokawa et 12/21 restent bien rassemblées sous le chapeau Univers Poche, essentiellement pour des raisons de statut juridique de leurs collaborateurs. En revanche, Editis a décidé de « renforcer l’agilité et l’autonomie de ses maisons », annonce le groupe dans un communiqué. En conséquence, Marie-Christine Conchon quitte ses fonctions de directrice générale d’Univers Poche au profit d’une nouvelle organisation managériale des différentes marques.

Précédemment directrice éditoriale de 10/18, Carine Fannius devient directrice générale de l’ensemble des activités poche (Pocket, PKJ, 10/18) et 12/21.

Florian Lafani, qui était directeur éditorial de Fleuve Editions, en devient quant à lui le directeur général. La marque s’intègre dorénavant au sein du pôle littérature générale. Carine Fannius et Florian Lafani reportent tous les deux à Jean Spiri.

Directeur de collection manga depuis 2004 et animateur du podcast 20th Century Toys, Grégoire Hellot devient pour sa part directeur de Kurokawa, sous la responsabilité de Vincent Barbare, président d’Edi8.

Cohérence et autonomie

Cette réorganisation s’explique par la volonté d’Editis de renforcer l’autonomie de ses différentes marques d’édition, dans la lignée de la restructuration de son pôle de littérature générale opérée fin 2020. C’est notamment dans ce contexte que Fleuve Editions est doté d’une direction générale et devient une maison à part entière.

L’activité manga et bande dessinée connaît quant à elle une forte croissance chez Kurokawa et « avait besoin d’exister en-dehors du poche », détaille Jean Spiri à Livres Hebdo. « Son rattachement au pôle illustré apporte une meilleure cohérence en termes de stratégie et de développement », ajoute-t-il.

Enfin sur le segment du poche, où Editis ambitionne de « retrouver sa place de leader », le pôle constitué autour de Carine Fannius rassemblera les marques Pocket, PKJ, 10/18 et 12/21.

Après 22 ans au sein d’Editis, Marie-Christine Conchon quitte pour sa part le Groupe. « Nous remercions vivement Marie-Christine Conchon pour sa contribution très appréciée et lui souhaitons un total succès dans ses projets futurs », ont déclaré la directrice générale d’Editis Michèle Benbunan et Jean Spiri dans le communiqué.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités