NUMÉRIQUE

L'International digital publishing forum (IDPF) et le World wide web consortium (W3C) se sont engagés dans un processus de rapprochement, qui devrait aboutir à une fusion effective en janvier 2017, après consultation de leurs adhérents et l'établissement d'un protocole d'accord. Leurs dirigeants respectifs, Tim Berner Lee, considéré comme l'inventeur du web, et Bill McCoy, directeur de l'IDPF, ont annoncé ce projet lors de la conférence numérique (DigiCon) de cette organisation à Chicago, parallèlement à Book Expo America (BEA).
 
L'IDPF est le consortium rassemblant des professionnels du livre et des nouvelles technologies, qui définit le standard EPub, devenu une norme de l'édition numérique. Le W3C fait de même, pour l'ensemble du web. Les deux organisations travaillent ensemble depuis quelques années, et le W3C a également créé parmi ses diverses composantes un groupe d'intérêt consacré à l'édition numérique, dirigé par Ivan Herman et Markus Gylling.

Imbrication de deux univers
 
L'EPub repose déjà sur la technologie web, et ce rapprochement est un pas de plus dans l'imbrication des deux univers, que Bill McCoy laissait entrevoir à Bordeaux les 7 et 8 avril dernier lors de l'EPub Summit, en affirmant que cette norme pourrait devenir le format de base de la création et la lecture de documents sur internet.
 
A chacune de ses interventions, Ivan Herman encourage les représentants du livre à rejoindre le W3C, à la fois pour faire entendre leur voix et défendre leurs intérêts, mais aussi pour apporter au web toute la connaissance accumulée dans le design, la mise en page, l'organisation de la publication de documents, encore trop pauvre selon lui sur internet.
 
"L'édition numérique deviendrait une des composantes d'internet, nous pourrions parler à égalité avec les concepteurs de navigateurs", explique Pierre Danet, directeur de l'innovation numérique chez Hachette Livre, et président de l'EDRLab, émanation en France de la fondation Readium, issue de l'IDPF. La lecture d'EPub dans les navigateurs web, sans qu'il soit nécessaire de lancer une application spécifique, et qui démarre tout juste sur Chrome, serait un des développements concrets de cette fusion.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités