Culture

Les priorités de Roselyne Bachelot pour un secteur sinistré

Roselyne Bachelot lors de la passation de pouvoir le 6 juillet

Les priorités de Roselyne Bachelot pour un secteur sinistré

Roselyne Bachelot a esquissé quelques priorités pour sa mission de 22 mois rue de Valois, alors que le ministère vient de publier une étude montrant que le secteur culturel  avait perdu un quart de ses revenus à cause de la crise sanitaire.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 07.07.2020 à 15h04,
Mis à jour le 07.07.2020 à 17h37

Dans son discours  de passation de pouvoir, la nouvelle ministre de la Culture Roselyne Bachelot a esquissé les grandes lignes de sa mission. Consciente de la courte durée de son mandat, elle a confié que le président de la République l'avait chargée de "mettre la Culture au cœur du plan de reconstruction de notre pays", à commencer par "aider à la remise en route et en état des lieux de culture". La culture s'ajoute, selon elle, à l'économie, au social et à l'environnement pour reconstruire le pays. Elle plaide pour une meilleure coopération ministérielle mais aussi inter-collectivités, et même un décloisonnement entre le public et le privé.

Se voulant la ministre des artistes et des territoires, elle a annoncé qu'elle souhaitait tenir très vite des Etats généraux des festivals pour se projeter d'ores et déjà dans les prochaines saisons. Elle veut ausssi appronfondir le Plan Bibliothèque et généraliser le Pass culture, après un bilan d'étape dans les prochaines semaines. Roselyne Bachelot a enfin mentionné la préservation des droits d'auteurs parmi ses priorités.

Sa nomination est tombée le même jour que les résultats d'une étude du ministère qui évalue les conséquences de la pandémie du Covid-19 sur le secteur culturel à 22,3 milliards d'euros de pertes, soit 25% du chiffre d'affaires espéré.  Le livre est touché à hauteur de 23%, bien moins que le spectacle vivant, mais davantage que l'audiovisuel et le cinéma.  Le ministère a précisé que le gouvernement avait mobilisé près de 5 milliards d'euros depuis mars et que près de 2 autres millards d'aides diverses supplémentaires sont envisagés.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités