Les secrets d'un demi-siècle d'aventure

Les secrets d'un demi-siècle d'aventure

Florent Massot, J'ai Lu - Photo Olivier Dion

Les secrets d'un demi-siècle d'aventure

Collection pionnière en ésotérisme, « Aventure secrète » chez J'ai lu, a participé à la popularisation du genre, en éditant les textes fondateurs au format poche.

J’achète l’article 1.5 €

Par Marion Guyonvarch,
Créé le 07.11.2019 à 21h46

En décembre 1969, une nouvelle collection faisait son apparition chez J'ai lu. Son nom : « L'aventure mystérieuse ». « Cette collection est arrivée à une époque où il y avait peu d'acteurs sur le marché et a permis aux lecteurs d'accéder à des grands textes fondateurs de l'ésotérisme », raconte Florent Massot son actuel directeur. Pour la première fois, le lecteur accède à des textes ésotériques, un secteur encore très marginal, au format poche.

Antériorité

Le premier ouvrage publié, Le troisième œil, récit d'une initiationreçue dans un temple bouddhiste, et les suivants, tels que Les templiers sont parmi nous ou Nicolas Flamel, faiseur d'or, remportent un succès important. Dans les années 1970, les amateurs d'ésotérisme, de sagesses anciennes, d'étrange et de paranormal, - thématiques populaires à l'époque - sont ravis de pouvoir assouvir leur curiosité sur le sujet avec des ouvrages à petits prix. « Notre antériorité sur le marché a permis à une relation de confiance de s'installer. Les lecteurs nous identifient, beaucoup ont lu au moins un ou deux livres de la collection et pour nombre d'entre eux des ouvrages qui ont littéralement changé leur vie et leur approche. », poursuit le directeur de collection.

180 titres sont publiés avant que la collection ne soit rebaptisée « Aventure secrète ». Elle est devenue leader, en volume, du marché de l'ésotérisme avec des livres cultes comme La vie des maîtres de Baird Thomas Spalding ou Conversations avec Dieu de Neale Donald Walsch. « Il y a une empathie très forte car cette collection est souvent rattachée à des souvenirs marquants, ajoute-t-il. L'identité visuelle a joué aussi, la couverture rouge est devenue notre marque de fabrique et pour les lecteurs est synonyme d'un voyage à venir. »

Si aujourd'hui, grâce au travail de défrichage de J'ai lu ou de Trédaniel, la frontière entre ésotérisme, spiritualité et développement personnel est de plus en plus floue, Florent Massot souhaite voir publier des médiums comme Patricia Darré, hors collection, dans la partie généraliste des catalogues de poche. « Je rêve d'ailleurs que l'ésotérisme soit partout, que ça devienne un sujet tellement naturel qu'on n'ait plus besoin de le cantonner à une collection. » En attendant, à l'automne 2020, J'ai lu organisera une série d'événements pour célébrer comme il se doit cet anniversaire, ce demi-siècle d'aventure. 

07.11 2019

Auteurs cités

Les dernières
actualités