grands prix d'automne

Les trois finalistes du Prix Interallié 2016

Gaël Faye - Photo J.-F. PAGA

Les trois finalistes du Prix Interallié 2016

Le jury a dévoilé, vendredi 4 novembre, une dernière liste 100% masculine.

Par Marine Durand,
Créé le 04.11.2016 à 10h14,
Mis à jour le 04.11.2016 à 11h00

Le jury du Prix Interallié, réuni jeudi 3 novembre dans la soirée, a dévoilé vendredi matin sa troisième et dernière sélection. Trois romanciers sont encore en lice pour succéder à Laurent Binet, le lauréat 2015, dont le primo-romancier Gaël Faye, présent dans quasiment toutes les premières sélections des grands prix d'automne mais absent pour l'instant des palmarès.

Le Prix Interallié 2016 sera décerné mardi 8 novembre à 12h45.

Les trois finalistes :
  • Gaël Faye, Petit pays (Grasset)
  • Serge Joncour, Repose-toi sur moi (Flammarion)
  • Eric Vuillard, 14 juillet (Actes Sud)
Le jury du Prix Interallié, présidé par Philippe Tesson, se compose de Laurent Binet, lauréat 2015, Gilles-Martin Chauffier, Stéphane Denis, Jacques Duquesne, Serge Lentz, Christophe Ono-dit-Biot, Jean-Marie Rouart, Jean-Christophe Rufin et Florian Zeller.

Commentaires (3)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
Y

Yasmina BOUHAFS CHICOTOT

il y a 4 ans à 22 h 26

une chose me saute aux yeux comme une évidence tout à coup.... votre jury est composé uniquement d'hommes !!! est ce le parti pris de votre prix ? un jour comme aujourd'hui 7 novembre où à 16h34 la terre enfin presque s'arrêtait de tourner car au delà de cette limite tout travail effectué est cadeau ! J'ai beaucoup de mal à comprendre comment un prix comme le vôtre exclut la société des femmes en son sein(sic) on pourra s'arrêter tous les jours à 16h34 sans que rien ne bouge à moins, messieurs que vous ne tiriez les premiers et donnant l'exemple, vous serez imités ! et surtout ne vous privez pas de le faire de suite, vous n'aurez plus à y penser l'année prochaine ! C'était juste pour le coup un petit commentaire sans façon, sans animosité, sans mlfité, juste une petite réflexion du soir. Yasmina


B

Battut jean-claude

il y a 4 ans à 09 h 28

Jean-Claude BATTUT


B

Battut jean-claude

il y a 4 ans à 09 h 36

Jean-Claude BATTUT Yasmina, Il n'est pas interdit aux femmes de créer un nouveau prix décerné par un jury exclusivement féminin. Et les hommes n'auront rien à y redire. Une petite réflexion du matin. Jean-Claude PS - Quand on parle d'égalité, il ne faut pas perdre de vue qu'il s'agit d'une égalité de droit.


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités