Les ventes de livres rebondissent en juin | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 23.07.2020 à 15h50 (mis à jour le 23.07.2020 à 17h30) baromètre

Les ventes de livres rebondissent en juin

Photo XERFI-I+C/LIVRES HEBDO

Après trois mois catastrophiques, le marché du livre a connu un regain de vitalité en juin avec une hausse de 22% de son chiffre d'affaires, qui permet de réduire la baisse de la tendance annuelle provoquée par le confinement lié à la crise sanitaire.

Les ventes de livres ont bondi de 22% en euros courants (21,5% en volume compte tenu de l'évolution de l'indice Insee du prix des livres) en juin par rapport au même mois l'année précédente, selon notre baromètre mensuel Livres Hebdo/Xerfi-I+C, et ce malgré un nombre de jours ouvrés réduit en juin 2020 par rapport à juin 2019. Le dynamisme du marché sur ce premier mois sans jour de confinement depuis mars permet de limiter la baisse de la tendance annuelle des ventes : l'évolution du chiffre d'affaires sur douze mois, par rapport aux douze mois précédents, s'inscrit désormais en baisse de 5% (-4,3% pour l'ensemble du commerce de détail, tous produits confondus), contre -7% à fin mai.

Depuis le début de l'année, avec trois mois catastrophiques, le cumul des ventes reste très en retrait avec une baisse de 14,7% par rapport au premier semestre 2019.

En juin, le marché du livre affiche un rebond beaucoup plus net que la moyenne de l'ensemble du commerce de détail, tous produits confondus, qui se redresse de +5,3% en juin.

Les hypermarchés ont moins souffert de la crise sanitaire

Pour le livre, le rebond se révèle plus marqué dans les circuits les plus affectés par le confinement lié à la crise sanitaire. Les ventes des librairies de premier niveau bondissent de 37% et celles du deuxième niveau de 30%.

Les grandes surfaces culturelles (+16%) et les hypermarchés (+15%) connaissent une forte hausse, mais moins spectaculaire. Les hypermarchés n'ayant pas subi de fermeture durant le confinement, leur baisse depuis le début de l'année est la plus faible de tous les circuits (-3,6%). Les grandes surfaces culturelles enregistrent une baisse notable de 13,7%. Et malgré le fort rebond de leurs ventes en juin, les librairies de premier et de deuxième niveau affichent encore une chute respective de 22,2% et 19,5% depuis juin.
 

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre