Marché du livre

Les ventes en librairie en nette baisse aux Etats-Unis

Les ventes en librairie en nette baisse aux Etats-Unis

Les revenus des librairies américaines ont chuté de 5,1% au premier semestre, mais le marché de la vente au détail est en croissance.

Par Nicolas Turcev,
Créé le 16.08.2019 à 12h16,
Mis à jour le 16.08.2019 à 13h00

Les revenus tirés de la vente de livres en librairie (hors grandes surfaces) ont chuté de 5,1% aux Etats-Unis sur le premier semestre par rapport aux six premiers mois de 2018, selon des chiffres du Bureau du recensement américain relayés par Publisher’s Weekly. De janvier à juin 2019, le total des ventes s’élevait à 4,59 milliards de dollars (4,14 milliards d’euros), contre 4,89 milliards de dollars l’an passé (4,37 milliards d’euros).
 
Cette baisse reflète en partie le ralentissement de la poussée éditoriale liée à la présidence Trump. En 2018, les librairies ont bénéficié des excellentes performances d’essais politiques comme Le feu et la fureur : Trump à la Maison Blanche de Michael Wolff (Robert Laffont, 2018, traduit de l’anglais par Valérie Le Plouhinec), Media Madness de Howard Kurtz (2018, inédit en France) ou encore du roman Le président a disparu de l’ancien président américain Bill Clinton et de l’auteur de polars James Patterson (Lattès, 2018, traduit de l’anglais par Dominique Defert).
 
Les résultats des librairies contrastent toutefois avec les revenus du plus large marché de la vente au détail, en hausse de 2,8% sur le premier semestre de 2019. Sur le seul mois de juin, les ventes ont augmenté de 7,2% par rapport à la même période l’an passé.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités