Les ventes se rétractent encore en troisième semaine de confinement | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, le 14.04.2020 à 11h00 Marché du livre

Les ventes se rétractent encore en troisième semaine de confinement

Photo OLIVIER DION.

La chute de l'activité sur le marché du livre dépasse désormais les 62% à un an d'intervalle, d'après les données de GFK.

La chute brutale des ventes de livres provoquée dès la mi-mars par la fermeture des librairies et des grandes surfaces culturelles s'est encore accentuée au cours de la troisième semaine de confinement, d'après les données de GFK, qui produit chaque semaine les palmarès des meilleures ventes de Livres Hebdo.

Pour la semaine 14 (30 mars-5 avril), les ventes en volume ont reculé de 3% par rapport à la semaine précédente, indique GFK. Surtout, par rapport à la même semaine de 2019, le décalage de l'activité, qui ne se poursuit pratiquement que dans la grande distribution, les maisons de presse et sur Internet, s'inscrit à -62%, contre -55% une semaine plus tôt et -54% la semaine 12, première semaine du confinement.

Le retour de Tchoupi

Dans ce contexte, où l'essentiel des sorties de nouveautés est interrompu, les palmarès hebdomadaires GFK/Livres Hebdo des meilleures ventes demeurent d'une remarquable stabilité.

Principal changement au sein du Top 20, toutes catégories confondues, qui compte douze titres au format poche, le retour saisonnier, en 14e position, de Tchoupi cherche les œufs de Pâques, de Thierry Courtin (Nathan).

Les quatre premières places du Top 20 restent occupées par les versions poche des nouveautés 2019 de Guillaume Musso (La vie secrète des écrivains, Livre de poche), Michel Bussi (J'ai dû rêver trop fort, Pocket), Aurélie Valognes (La cerise sur le gâteau, Livre de poche) et Marc Lévy (Ghost in love : un roman, Pocket), suivies au 5e rang par la nouveauté de Michel Bussi, Au soleil redouté (Presses de la Cité), qui relègue en 16e position le nouveau roman de Leila Slimani, Le pays des autres (Gallimard).

Tandis que les cinq premières places du classement des romans sont prises par les nouveautés de Michel Bussi, Aurélie Valognes (Né sous une bonne étoile, Mazarine), Pierre Lemaitre (Miroir de nos peines, Albin Michel), Agnès Ledig (Se le dire enfin, Flammarion) et Leila Slimani, Sylvain Tesson (La panthère des neiges, Gallimard) conserve la tête du classement des essais, et Astérix, vol. 38 : La fille de Vercingétorix, de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad (Albert-René), celle des bandes dessinées.
close

S’abonner à #La Lettre