états-Unis

Les ventes de livres s'effondrent aux USA en mars

La librairie indépendante Skylight Books, dans le quartier Los Feliz, à Los Angeles.

Les ventes de livres s'effondrent aux USA en mars

Malgré un confinement limité à certains Etats, et décidé assez tardivement, les ventes de livres ont fortement baissé en mars aux Etats-Unis, affectant principalement les romans et les essais pour adultes.

Par Vincy Thomas,
avec publishers weekly,
Créé le 06.04.2020 à 11h50,
Mis à jour le 06.04.2020 à 12h01

Il n’y a pas qu’en France que les ventes de livres s’effondrent. Selon les plus récents chiffres de NPD BookScan, le marché américain accuse une chute de 13,5% pour le mois de mars, par rapport à l’an dernier.
 
Cette baisse est d’autant plus remarquable que le confinement n’a été actif que dans certains Etats du pays à partir du 20 mars (Californie et New York), et que de nombreuses librairies restaient ouvertes à la fin du mois de mars.
 
Les livres de non-fiction ont enregistré une chute de 35,8% par rapport à 2019, ceux de fiction une baisse de 23,1% et la catégorie Young Adult recule de 19,1%. En revanche, les livres non-fiction en jeunesse ont progressé de 66%, notamment grâce aux très bonnes performances du parascolaire, et les non-fiction Young Adult ont enregistré un +13,8%. Les fictions jeunesse progressent de 6,7%. Certains segments, comme le tourisme, l’économie et le scolaire, affichent des déclins supérieurs à 28%. Tous les formats – y compris les poches – sont en forte baisse.
 
Les livres le plus vendus en mars sont, chacun dans leurs catégories : The Splendid and the Vile: A Saga of Churchill, Family, and Defiance During the Blitz, d’Erik Larson (non-fiction), avec un peu plus de 17000 exemplaires (Crown Publishing), et Supermarket, de Bobby Hall (fiction), avec près de 64000 exemplaires (Simon & Schuster).
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités