L’Irak d’avant | Livres Hebdo

Photo BRIGITTE FINDAKLY ET LEWIS TRONDHEIM/L’ASSOCIATION

Lewis Trondheim met en images les souvenirs d’enfance de son épouse, la coloriste Brigitte Findakly.

Coloriste renommée pour des albums de Joann Sfar (Le chat du rabbin), Manu Larcenet (Le retour à la terre) ou son mari, Lewis Trondheim (Les formidables aventures de Lapinot, Ralph Azham), Brigitte Findakly est née au début des années 1960 d’un père irakien et d’une mère française. Elle a vécu ses dix premières années à Mossoul, dans une période troublée par une succession de coups d’Etat, avant q

Lire la suite (1 040 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre