Lire pour s’en sortir | Livres Hebdo

Hélène Couturier, le 18 avril 2017, lors d’une rencontre avec les femmes détenues de la maison d’arrêt de Nice. - Photo DR/LIRE POUR EN SORTIR

Depuis 2015, l’association Lire pour en sortir fait entrer la lecture dans les établissements pénitentiaires en s’appuyant sur l’ensemble des maillons de la chaîne du livre.

Le 8 juin, Vincent Ollivier rencontrait une vingtaine de détenus de la prison de Mont-de-Marsan pour discuter de Toscane, son premier roman paru chez Flammarion. Ce rendez-vous marque le début d’un partenariat entre l’association Lire pour en sortir - œuvrant, par la lecture, à la réinsertion des personnes emprisonnées - et le groupe Flammarion (Arthaud, Pygmalion, J’ai lu, Autrement). La filiale

Lire la suite (4 190 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre