LLL suspend la parution du livre de Nicolas Hulot | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 19.05.2017 à 18h16 (mis à jour le 19.05.2017 à 19h00) Gouvernement

LLL suspend la parution du livre de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot - Photo COPIE D'ÉCRAN/FRANCE 2

Suite à la nomination de Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique et solidaire, Les liens qui libèrent déprogramme la parution en septembre d'Osons le big bang démocratique, qu'il devait préfacer. Le maintien des publications à venir des nouveaux ministres pose question à leurs éditeurs. 

Les liens qui libèrent a annoncé, vendredi 19 mai, avoir suspendu la parution d'un livre signé par la Fondation Nicolas Hulot, dans lequel le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire, nommé au gouvernement cette semaine, signait une préface. 

Cet ouvrage collectif, rédigé sous la forme d'une nouvelle constitution, pour lequel Nicolas Hulot s'était entouré de spécialistes pluridisciplinaires, devait paraître en septembre prochain sous le titre provisoire Osons le big bang démocratique. D'après l'ancienne présentation de l'éditeur, Nicolas Hulot et sa Fondation y "proposent la mise en place d'un processus constituant (de rédaction d'une nouvelle constitution)". Le livre plaide pour un changement en profondeur des institutions pour "répondre à l'urgence des préoccupations du citoyen, ainsi qu'aux enjeux de la nature et des générations futures". Loïc Blondiaux, Dominique Bourg, Marie-Anne Cohendet, Jean-Michel Fourniau et Bastien François sont les co-auteurs de ce livre.

"Suite à la nomination de Nicolas Hulot comme ministre et de son désengagement de ses activités au sein de la Fondation dont il a dû démissionner, l’ouvrage est suspendu jusqu'à la nomination du nouveau ou de la nouvelle président.e de la fondation qui devra en rédiger la préface", précise l'éditeur dans un communiqué. 

Gérald Darmanin en suspens 

D'autres ministres fraîchement nommés ce mercredi 17 mai avaient aussi des ouvrages programmés prochainement. C'est le cas de Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des comptes publics, qui devait faire paraître le 30 août prochain un essai politique intitulé En Famille, le pire est à craindre, aux éditions de l'Observatoire. 

Jointe par Livres Hebdo, la maison d'édition a indiqué ne pas encore savoir si l'ouvrage sera maintenu. "De toute façon, si Gérald Darmanin décide de le sortir quand même, il lui faudra changer d'angle", glisse une éditrice. L'argumentaire décrivait en effet comment "sous forme de courtes scènes, l'auteur relate la primaire des Républicains, qui a divisé le parti au lieu de l'unifier".

Enfin, le roman de Marlène Schiappa, la nouvelle secrétaire d'Etat en charge de l'Egalité entre les hommes et les femmes, Les lendemains avaient un goût de miel, est maintenu le 7 juin par Charleston. 
close

S’abonner à #La Lettre