E-commerce

Prix plancher des frais de port : le SLF dénonce le choix du gouvernement

slf

Prix plancher des frais de port : le SLF dénonce le choix du gouvernement

Le Syndicat de la librairie française (SLF) regrette le choix du gouvernement d’imposer un prix plancher de 3€ pour les frais de port des livres neufs vendus en ligne, selon un communiqué. Le SLF dénonce également le seuil de 35€ jusqu’auquel pourrait s’appliquer l’obligation de frais de port.

J’achète l’article 1.5 €

Par Éric Dupuy,
Créé le 23.09.2022 à 17h04

Au lendemain de l’annonce du gouvernement de fixer un prix minimum de frais de port de 3€ pour tout achat de livre en ligne jusqu’à 35€, le Syndicat de la librairie française (SLF) regrette les montants choisis.

« Les seuils retenus conduiront les libraires à continuer à vendre systématiquement à perte s’ils expédient des livres au domicile de leur client », explique le SLF dans un communiqué en date du 23 septembre. L’organisation militait pour un tarif plancher de 3,50€ à 4€, sans seuil ouvrant à la gratuité des frais de port. Guillaume Husson, le délégué national du syndicat précise que « l’idée n’est pas répercuter la charge des frais de port entièrement aux consommateurs ».

Remise de prix par La Poste pour les libraires

Aussi, le SLF souhaiterait amener le consommateur a changé de comportement et permettre d’éviter « la multiplication de livraisons « de confort » qui nuisent considérablement à l’environnement ». « Est-ce que cette régulation va être suffisamment incitative ? Je ne le pense pas », affirme Guillaume Husson.

Regrettant ce choix gouvernemental, proposé en l’état par l’Arcep, le SLF espère maintenant que "le gouvernement appuie ses demandes auprès de la Poste afin d’obtenir, pour les libraires, un tarif d’expédition plus avantageux permettant, en se conjuguant avec les seuils minimaux, de les rendre enfin compétitifs à l’égard des grandes plateformes en ligne ».

Les dernières
actualités