Rentrée littéraire 2021

Louis Nègre, « Arty » (Cohen & Cohen) : Vanity Art Fair

Louis Nègre - Photo OLIVIER DION

Louis Nègre, « Arty » (Cohen & Cohen) : Vanity Art Fair

Louis Nègre signe une foire aux vanités de l'art contemporain où l'on suit l'ascension d'une galeriste aux dents longues sur fond d'intrigue policière.

J’achète l’article 1.50 €

Par Sean Rose,
Créé le 27.08.2021 à 09h00,
Mis à jour le 27.08.2021 à 14h50

« Art contemporain » est un syntagme trompeur. Si on comprend plus ou moins ce que signifie le mot « art », l'épithète le qualifiant de contemporain, à savoir de notre époque, n'est pas tant un indice historique que sociologique, et bien sûr esthétique. Né avec Marcel Duchamp et ses provocants ready-mades (notamment Fontaine, l'urinoir signé « R. Mutt »), l'art contemporain est le plus souvent synonyme d'art conceptuel. C'est la volonté de l'artiste qui fait l'œuvre, le regard du regardeur (le spectateur n'est plus un récepteur passif) et le discours critique (dont se nourrissent les institutions comme le musée) faisant le reste. Autre facteur déterminant dans la validation de l'œuvre en tant qu'œuvre d'art : le marché de l'art - la cote, bref, le prix. L'art contemporain est lié au luxe, à la célébrité, à l'argent...

Si connaître ses classiques et les bonnes manières constituait naguère la recette de tout Rastignac désireux de se tailler une place dans le monde, pour quiconque cherche aujourd'hui à prolonger le fameux quart d'heure warholien et devenir successful, il s'agira de s'intégrer à l'univers glamour de l'art contemporain. Ainsi raisonne Pilar, provinciale assistante dans une galerie madrilène, héroïne d'Arty, premier roman de Louis Nègre publié aux éditions Cohen&Cohen, éditeur de beaux livres qui poursuit ici sa collection de polars dans le milieu de l'art.

Fashion victime

Point n'est besoin d'approfondir la théorie. Il faut être au fait des tendances du marché. Tout d'abord, endosser le costume. Louboutin aux pieds et seyante robe « couture », la jeune Andalouse part à la conquête de l'Ouest : cap sur Miami South Beach. Mais tout cela a un prix. Aussi Pilar se dote-t-elle au plus vite d'un riche amant. L'heureux élu s'appelle César Darichon, homme d'affaires argentin d'âge mûr ayant fait fortune dans l'eau - « ces grosses bonbonnes que l'on met dans la cuisine la tête à l'envers » - vu que « l'eau du robinet à Buenos Aires, la mal nommée, était juste imbuvable. » Le sugar daddy se laisse embarquer par l'aventurière...

Louis Nègre, dont la profession est la finance et la passion l'art, signe une sotie sur le milieu des aficionados des grandes foires d'art internationales et des biennales où se croisent marchands d'art, collectionneurs, amateurs à l'affût et spéculateurs des hedge funds, créateurs sincères et pseudo-plasticiens... Entre l'investisseur véreux, l'amant dans le placard et toujours la requine en Louboutin prête à tout, c'est un vaudeville sur fond de grand crime entre faux amis... L'auteur décoche des flèches qui ne seront pas sans blesser quelques âmes susceptibles. Pfft, elles n'avaient qu'à ne pas s'affubler en cibles.

Louis Nègre
Arty
Cohen&Cohen
Tirage: NC
Prix: 20 € ; 182 p.
ISBN: 9782367490878

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités