Maryse Wolinski publiera au Seuil sa "contre-enquête" sur les attentats | Livres Hebdo

Par Emmanuelle Bour, le 03.09.2015 à 16h51 (mis à jour le 03.09.2015 à 20h54) CHARLIE HEBDO

Maryse Wolinski publiera au Seuil sa "contre-enquête" sur les attentats

Maryse Wolinski

La veuve de Georges Wolinski, décédé lors de l'attaque terroriste contre Charlie Hebdo le 7 janvier dernier, pointe les "failles"  dans la sécurité de la rédaction.

Maryse Wolinski, veuve du dessinateur Georges Wolinski décédé lors de l'attaque terroriste contre Charlie Hebdo le 7 janvier, va publier au Seuil un livre "contre-enquête" sur cette journée meurtière.

Son manuscrit sera rendu "probablement en octobre" pour une parution le 7 janvier 2016, soit un an après la tuerie, indique-t-on au Seuil. "Ce sera un livre très émouvant sur cette journée où Maryse a perdu son mari." En juillet, Maryse Wolinski avait déjà annoncé s'être constituée partie civile pour comprendre les "failles"  dans la sécurité de la rédaction.

"J'ai eu plusieurs phases, une phase de sidération, une phase de déni, et puis ensuite j'ai eu une phase de colère donc je me suis dit, il faut que je fasse une contre-enquête, pourquoi une scène de guerre a eu lieu dans les bureaux d'un journal satirique", a-t-elle avoué sur RTL mardi 1er septembre.

Celle qui fut l'épouse du dessinateur pendant 47 ans a aussi indiqué que son livre se pencherait sur "qu'est-ce que c'est que d'avoir perdu Georges Wolinski ?" Elle a ainsi confié se sentir "tellement seule" et ne pas avoir touché "aux affaires de Georges" depuis le 7 janvier dans leur appartement qu'elle doit désormais quitter.

À 72 ans, l'auteure, publiée au Seuil depuis 2008 après l'avoir été chez Albin Michel et Flammarion, travaille aussi sur la préface de la réédition de Lettre ouverte à ma femme que Georges Wolinski avait écrit en 1978 chez Albin Michel, dix ans après leur mariage, et qui sera rééditée au Seuil également.

À Paris, le théâtre Dejazet rend hommage au caricaturiste en jouant la pièce Je ne veux pas mourir idiot qu'il avait signée avec Georges Confortes, à la suite de mai 1968, comme un témoignage des événements. Elle s'inspire des dessins de Georges Wolinski parus à l'époque dans L'Enragé. Après 30 représentations à Paris du 1er au 26 septembre, la pièce partira en tournée. Maryse Wolinski a prêté une quarantaine de dessins de son mari au théâtre qui les expose dans le hall du bâtiment.
close

S’abonner à #La Lettre