Rentrée universitaire

Médecine et infirmier : le programme d'abord

Manon Savoye (Ellipses) et Marc Sayag (Elsevier-Masson) - Photo OLIVIER DION

Médecine et infirmier : le programme d'abord

Avec les réformes et la pandémie, les éditeurs doivent s'adapter et accompagner le dynamisme de leur secteur.

J’achète l’article 1.50 €

Par Charles Knappek,
Créé le 17.09.2021 à 09h00,
Mis à jour le 17.09.2021 à 11h10

Il était encore difficile, l'année dernière, de savoir quel chemin emprunteraient les étudiants en première année de médecine. La réforme supprimant la Paces leur laisse en effet le choix entre le Parcours accès spécifique santé (Pass) et la licence option « accès santé » (L.AS). Les éditeurs avaient dans un premier temps mis l'accent sur le Pass, censé drainer les plus gros contingents d'élèves. L'expérience a montré une plus grande volatilité du marché : si elles ont publié dès l'an dernier une collection « Pass Licence Santé » couvrant également la L. AS, les éditions Ellipses jouent, par exemple, désormais un peu plus sur les deux tableaux. « Le marché manque encore de clarté, estime Manon Savoye, directrice éditoriale. Nous adaptons nos contenus pour coller aux attentes des étudiants. » Certains titres hors collection ne font ainsi plus le distinguo entre les deux filières, tel L'essentiel de la chimie en Pass et L. AS, paru le 31 août.

De la même manière, EdiScience, marque de Dunod, avait d'abord misé sur le Pass dans sa collection « Portail Santé ». « Mais beaucoup d'étudiants nous ont demandé si nos titres étaient aussi adaptés pour la L.AS, indique Matthieu Daniel, éditeur d'acquisition chez Dunod et responsable d'EdiScience. Nous avons donc revu nos contenus et davantage mis en avant la L. AS. Nos titres restent néanmoins à dominante Pass. » L'éditeur complète par ailleurs son offre à la rentrée avec des titres d'entraînement en QCM et de révisions en fiches.

Plus tranché, Foucher lance une nouvelle collection « Mineure santé - L. AS » qui propose de revoir les fondamentaux des sciences médicales en synthèses illustrées. « Les deux titres publiés couvrent la quasi-totalité des UE présentées dans les maquettes des universités concernées par la mise en place de la L. AS », précise Marilyse Vérité, responsable enseignement supérieur et développement numérique chez Foucher. La collection propose en complément des vidéos pédagogiques.

Un nouveau gros chantier

La réforme des épreuves classantes nationales (ECN), qui sanctionnent la sixième année d'étude, est l'autre grand chantier des éditeurs de médecine. « Il y aura deux sessions d'examens en 2023 : en juin pour l'ancienne formule et en septembre pour la nouvelle, contextualise Marc Sayag, directeur des contenus chez Elsevier-Masson. En conséquence, plusieurs collèges ont pu préparer de nouvelles éditions des Référentiels des collèges conformes au nouveau programme. » Chez Ellipses, la réforme se traduit par une révision complète du catalogue existant. S-Editions étoffe pour sa part « 1 000 questions ECN » avec deux nouveautés parues en juillet et Med-Line renforce la collection « Le référentiel » avec six nouveautés. Vuibert s'appuie sur une nouvelle édition de L'abrégé des (très) bien classés et cherche de nouveaux auteurs pour renouveler son offre de majors de promotion.

Sur le volet numérique, Elsevier-Masson mettra l'accent sur l'ECN sur sa plateforme ClinicalKey. « Nous avons aujourd'hui environ 4 000 QCM sur le site, mais ils proposent une évaluation des connaissances tout au long des études. Il y aura cette fois plusieurs centaines de nouveaux QCM dédiés aux ECN », détaille Marc Sayag. ClinicalKey, disponible dans un nombre croissant d'universités, proposera d'ici à la fin de l'année des vidéos pédagogiques visant à préparer les ECN. Sa version ClinicalKey for nursing, destinée aux élèves infirmiers, est aussi progressivement déployée en Ifsi.

En infirmier justement, Elsevier-Masson complète son offre avec la parution du second tome de Révision optimale 3-en-1, bâti autour de fiches, cartes mentales et pistes audio pour réviser l'intégralité du second semestre en Ifsi. Foucher, de son côté, a profité de la réédition de Tout sur les soins infirmiers pour nouer un partenariat avec l'institut de conseil et formation Panacéa et proposer des vidéos pédagogiques aux étudiants. Fort du succès du Mémento 100 % visuel des pathologies, paru en janvier 2021 dans un format à l'italienne et vendu à plus de 5 000 exemplaires, Vuibert entend pour sa part décliner le concept en direction d'autres marchés.

Enfin, sur le petit marché dentaire, CDP (1Health Santé) signale plusieurs nouveautés à destination des étudiants de 3e cycle en chirurgie dentaire : Physiologie clinique orofaciale ; Guide d'odontologie pédiatrique et Phytothérapie en odontologie.

 

Un marché paramédical toujours dynamique


Temps fort de l'année, la réforme du métier d'aide-soignant, intervenue en avril 2021, mobilise les éditeurs. Vuibert a neuf titres en préparation pour coller au nouveau contexte. Le segment apparaît aussi en fer de lance de la production de Foucher, notamment à travers la collection « Diplôme d'État aide-soignant », alimentée par plusieurs titres à la rentrée. Lamarre propose de son côté une édition entièrement révisée d'Abrégé d'anatomie et de physiologie humainespour les AS-AP. L'ouvrage est complété de fiches d'exercices et de révision, de mots croisés et de calques pour visualiser l'emplacement des organes pour une auto-évaluation ludique. L'éditeur, également très implanté en infirmier, fait part de son intention de renforcer son catalogue paramédical, notamment en direction des publics ergothérapeutes et kinés, tout en accélérant la transition vers le numérique. Tout aussi présent en paramédical, Elsevier-Masson élargit son catalogue en publiant Bases théoriques et pratiques pour le service sanitaire, à destination de tous les étudiants en santé. Enfin, de manière tout aussi transversale, Lamarre publie Troubles du comportement, destiné aux étudiants de tous les secteurs paramédicaux (Ifsi, Ifas, DEAVS, DEAMP...).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités