Moulinsart et Casterman contestent la décision de cour de La Haye | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, le 10.06.2015 à 17h56 (mis à jour le 10.06.2015 à 19h22) Justice

Moulinsart et Casterman contestent la décision de cour de La Haye

© DR

Dans un communiqué commun, Casterman rappelle détenir les droits d'édition de Tintin tandis que tous les autres droits sont propriété d’Hergé et donc de Moulinsart, la société gestionnaire de son œuvre.

Moulinsart, société gestionnaire des œuvres d'Hergé, et Casterman, l'éditeur historique de Tintin, ont publié mecredi 10 juin un communiqué conjoint pour contester le verdict rendu le 26 mai par la cour d’appel de La Haye. La justice néerlandaise avait donné raison à un club de fans Hergé Genootschap, dans une affaire qui l’opposait à la société Moulinsart sur l’utilisation de vignettes des Aventures de Tintin, privant les héritiers d'Hergé de la possibilité de réclamer des droits pour l'utilisation d'extraits d'album de Tintin.

Face aux nombreuses reprises dans la presse de ce jugement, Moulinsart et Casterman ont dû réagir. Ils affirment que cette décision est le fruit d'une "totale confusion".
 
"Hergé a concédé aux éditions Casterman les droits d'édition en toutes langues et pour le monde entier des albums papier Les Aventures de Tintin. Tous les autres droits sont restés propriété d’Hergé y compris les vignettes et autres dessins des albums exploités séparément", peut-on lire dans le communiqué.
 
"Seules les éditions Casterman détiennent les droits de publier les Aventures de Tintin en albums papier, seule Moulinsart SA peut exploiter ou autoriser la reproduction des dessins et vignettes représentant Tintin et tous les personnages issus de l'univers d'Hergé.", expliquent les deux gestionnaires des droits de l’œuvre de Hergé, avant de préciser que la société Moulinsart, mise en cause dans l’affaire contre le fan-club néerlandais, "entend exercer tous les recours que la loi hollandaise lui ouvre".

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre