distinction

Nétonon Noël Ndjékéry, lauréat du prix Hors concours 2022

Nétonon Noël Ndjékéry, lauréat du prix Hors concours 2022

(c) Joao Cardoso

Nétonon Noël Ndjékéry, lauréat du prix Hors concours 2022

Nétonon Noël Ndjékéry a remporté le prix Hors concours 2022 lundi 28 novembre avec Il n'y a pas d'arc-en-ciel au paradis (Hélice Hélas, 2022). La mention du public est revenue à Guillaume Aubin pour L'arbre de colère (La Contre Allée, 2022).

Par Adriano Tiniscopa,
Créé le 28.11.2022 à 22h00 ,
Mis à jour le 29.11.2022 à 11h56

Pour la 7e édition, le jury a distingué l'écrivain tchadien Nétonon Noël Ndjékéry pour Il n'y a pas d'arc-en-ciel au paradis (Hélice Hélas, 2022). Le prix lui a été remis à la Maison de la Poésie à Paris lundi 28 novembre en présence de 200 acteurs du livre. La mention spéciale du public a été décernée à Guillaume Aubin avec son ouvrage L'arbre de colère (La Contre Allée, 2022). Le prix veut récompenser un éditeur indépendant, une maison "qui n'a pas de grand groupe dans son capital, dont le chiffre d'affaires est inférieur à un million d'euros mais qui est capable de distribuer sur l'ensemble du territoire français", d'après Gaëlle Bohé, sa fondatrice.

Né au Tchad, Nétonon Noël Ndjékéry a débuté sa carrière littéraire avec une nouvelle publiée par Radio France internationale. Il a ensuite fait paraître Sang de kola (1999, L’Harmattan), des recueils de nouvelles dont Chroniques tchadiennes (2008, In Folio) ou encore Au petit bonheur la brousse (Hélice Hélas, 2021). Dans Il n'y a pas d'arc-en-ciel au paradis (Hélice Hélas), son cinquième roman, Nétonon Noël Ndjékéry explore la thématique de l'esclavage transsaharien et retrace deux cents ans d'exploitation humaine dans la région du Tchad. En parallèle, par le récit de la fuite d'un jeune esclave, il élabore l'utopie d'une société afropolitaine, solidaire et ouverte. Résident sur les rives du Léman, en Suisse, l'auteur a reçu en 2017 le Grand prix littéraire national du Tchad pour l’ensemble de son œuvre.

Issu d'une formation d'ingénieur, Guillaume Aubin est de son côté devenu libraire et a été lauréat du Prix du jeune écrivain 2015 et 2016, respectivement pour ses nouvelles "Phosphorescence" et "Punk à chien", publiées dans les recueils Et couvertes de satin et La vie est une chose minuscule, aux éditions Buchet-Chastel. L'arbre de colère (La Contre Allée, 2022), son premier roman, est une plongée dans la taïga nord-américaine des Premières Nations canadiennes auprès de Fille-Rousse, protagoniste en quête de liberté. Mais pour le chamane de la communauté, il se pourrait bien que la fillette soit une Peau-Mêlée, une personne à la fois homme et femme. Si certains l'acceptent telle qu'elle est, d'autres mettent Fille-Rousse à l'épreuve.

Les membres du jury de l'édition 2022 étaient : Stéphanie Khayat (journaliste à Télématin sur France 2), Inès de la Motte Saint-Pierre (journaliste à La Grande Librairie sur France 5), David Medioni (rédacteur en chef du webzine Ernest !), Ilana Moryoussef (responsable littérature au service culture de France Inter) et Isabelle Motrot (directrice de la rédaction de Causette).

Le prix Hors Concours a été crée en 2016 pour récompenser des auteurs francophones publiés par des éditeurs indépendants.

 

Les dernières
actualités